plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez
 

 Un conte en mon jardin...

Aller en bas 
AuteurMessage
Pollen



Nombre de messages : 417
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitimeDim 9 Juil 2017 - 23:59

Il était une fois....

En 1993, une hésitante main citadine, arrivée de fraîche date à la campagne, qui fit son premier semis : Eschscholtzia californica (pavot de Californie) qui, avec son nom si compliqué, semblait être de culture très simple. Ce fut le cas : semis de printemps directement en pleine terre, levée facile, croissance rapide sans beaucoup de soins, et magnifique floraison d'un jaune éclatant, avec cette densité de couleur dont les pavots ont le secret.

Les petites graines, noires et rondes comme une fine grenaille, apparurent en grand nombre et se répandirent sur le sol au gré du vent.

L'année suivante, ces graines germèrent à leur tour et une foule de jeunes pavots apparut en toutes sortes d'endroits, reconstituant un massif très coloré durant toute la belle saison.

L'année d'après, l'histoire se répéta. La main (encore un peu citadine Rolling Eyes ) se lassa de cette profusion désordonnée et décida d'arracher les plantules qui avaient poussé.

Ainsi disparut le petit pavot, vite remplacé par un Geranium sanguineum.

Les années passèrent, les saisons se succédèrent, avec leur lot de sécheresse (2003), canicule (2005),  tempête (2009), longue période glaciale (2012), pluies torrentielles (2014), et autres joyeusetés du même tonneau.

Le géranium s'enracina profondément et devint énorme, malgré le sol dur et sec, n'ayant pour s'abreuver que l'eau de pluie sur cet emplacement très ensoleillé et livré à lui-même.

Arriva le printemps 2017...

La décision fut prise d'arracher le géranium et de bêcher le sol en profondeur pour extraire les dernières sections de racines qui n'auraient pas manqué de reprendre vie à la première ondée. Un éclat de Stachys byzantina prit sa place.

Et soudain, juste là, apparut une petite rosette de fines feuilles gris-vert, très découpées, avec un petit air de déjà vu... N'était-ce pas... un petit Eschsholtzia ???!??!!

L'intuition de confirma avec la première fleur apparue courant juin : le petit pavot était de retour !!! bounce


Un conte en mon jardin... 07010


Cette anecdote m'interpelle : parce que la faculté germinative de cette  graine d'annuelle est restée intacte durant toutes ces années, préservant la vie en son cœur, malgré le temps qui a passé et les aléas climatiques. Enfouie profondément, elle s'est endormie en attendant un heureux concours de circonstances qui a fait redémarrer son horloge biologique.

L'histoire est rassurante et riche d'enseignements à bien des égards, ne trouvez-vous pas ?
Revenir en haut Aller en bas
vero

vero

Nombre de messages : 1881
Age : 49
Localisation : Nord Pas de Calais
Date d'inscription : 14/02/2013

Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Re: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitimeMer 12 Juil 2017 - 6:31

La même histoire s'est produite à peu de chose près chez moi, pollen, sauf que je n'ai pas vraiment chassé l'Eschscholtzia, il s'est vu prendre sa place année après année par mes vivaces, car c'est une plante pionnière, qui germe sur les sols nus. Il est vraiment génial pour un jardin en cours de formation.
lorsqu'il reparait, je l’accueille toujours avec plaisirs.
Je trouve comme toi que la résilience des graines est fascinante, c'est pourquoi je laisse toujours ce que j'appelle une "plante invitée" ( celle qui germe sans autorisation à côté de celle qui est plantée) se développer tant que je ne l'ai pas déterminée. Certaines campanules sont arrivées comme çà dans le jardin, et un Gladiolus italicum dans le jardin de ma belle mère, en profitant de la terre remaniée d'un talus.
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10967
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Re: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitimeVen 14 Juil 2017 - 9:25

Chez moi, le pavot de Californie se maintient dans une rocaille hyper sèche contre le mur sud de la maison, initialement prévue pour les oncocyclus...

Comme Véro, et c'est un peu un principe permaculturel, je laisse volontiers un certain foutoir dans les plantations, y compris au potager : si une blette germe ici, pourquoi vouloir à tout prix la cultiver là ?

Pour la dormance des graines, elle varie fortement pour les espèces. Une des violettes endémiques française a disparu du fait de la collecte, mais le biotope étant intact, les biologistes pensaient qu'elle allait reparaître : pourtant, ça ne fut pas le cas, et elle n'existe plus que dans les herbiers Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Pollen



Nombre de messages : 417
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Re: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitimeSam 15 Juil 2017 - 1:13

Oui, c'est toujours amusant de voir apparaître comme par enchantement, toutes sortes d'inconnues, parfois très belles ou très inattendues.On herborise à domicile !

Ici, beaucoup de choses ont poussé au fil des années, sans doute grâce au vent ou aux oiseaux :  Cotoneaster, Pyracantha, Aster, cassissier, Mahonia, houx, et même cette année, ce qui m'a tout l'air d'être un Datura !!

Un conte en mon jardin... 07110
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10967
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Re: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitimeSam 15 Juil 2017 - 21:07

pas usuel un cassis !
Revenir en haut Aller en bas
Pollen



Nombre de messages : 417
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Re: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitimeDim 30 Juil 2017 - 23:26

oui, c'était bien un cassis, au beau milieu des hortensias!!Avec son feuillage odorant si particulier on ne pouvait pas se tromper. J'ai récupéré une branchette de 30 cm de haut munie de quelques racines et l'ai plantée au soleil : cette année, avec un peu d'arrosage, j'ai pu en manger quelque fruits!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un conte en mon jardin... Empty
MessageSujet: Re: Un conte en mon jardin...   Un conte en mon jardin... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un conte en mon jardin...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un jardin de ville sur le balcon
» L'histoire de votre jardin
» Jardin express nouveau site de plantes
» Camping LE JARDIN à TAROUDANNT
» Manihot esculenta (Manioc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les plantes annuelles-
Sauter vers: