plantes-passion
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

 

 "Au gui l'an neuf"

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
sylvaine
Modérateur
Modérateur
sylvaine


Nombre de messages : 6064
Age : 63
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeMar 1 Jan 2008 - 9:17

Eh oui! Honneur au gui en ce premier jour de l'année!
En hiver, il est bien vert et en pleine fructification, alors que les arbres qui l'hébergent sont, eux en sommeil.
Il est un peu parasite car il prélève dans les tissus de son hôte eau et sels minéraux, mais il effectue seul la photosynthèse de ses feuilles en hélice, et cela à une saison où celles de son logeur ne l'ombragent plus. C'est ce qui lui permet de grandir et de produire des fruits qui attirent irrésistiblement les oiseaux affamés.

Depuis l'époque lointaine où la France s'appelait la Gaule, il a été un symbole de prospérité et de longue vie, et traditionnellement, à minuit sonnante, on s'embrasse sous le gui en se souhaitant, au Moyen Age "Bon an, mal an, Dieu soit céans", au XIX siècle " Bonne et sainte année, le paradis à la fin de vos jours" et depuis le XXème siècle, une bonne et heureuse année.

"Au gui l'an neuf" 1154c946b73aa9302172aef1f03f8

_________________
"Au gui l'an neuf" Chat0610
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
Biodiversité
Administrateur
Administrateur



Nombre de messages : 11037
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeMar 1 Jan 2008 - 9:23

Heureux symbole de renouveau que cette fructification en plein hiver. Tu commences 2008 en m'apprenant des choses Sylvaine cheers
Revenir en haut Aller en bas
Créolie

Créolie


Nombre de messages : 674
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 19/11/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 12:51

J'aime le gui mais pourqoi a-t-il si mauvaise réputation dans nos campagnes et chez nos 'anciens' ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur



Nombre de messages : 11037
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 13:23

outre le fait qu'elle soit toxique, elle est considérée (à tort ou à raison ?) comme tuant les arbres sur lesquels elle est installée... Cause ou conséquence ?
Revenir en haut Aller en bas
Créolie

Créolie


Nombre de messages : 674
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 19/11/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeMer 2 Jan 2008 - 16:27

Biodiversité a écrit:
outre le fait qu'elle soit toxique, elle est considérée (à tort ou à raison ?) comme tuant les arbres sur lesquels elle est installée... Cause ou conséquence ?

Cette raison énoncée je l'ai souvent entendue mais est-elle scientifiquement exacte ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
acantho




Nombre de messages : 3776
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeVen 4 Jan 2008 - 0:05

Biodiversité a écrit:
outre le fait qu'elle soit toxique, elle est considérée (à tort ou à raison ?) comme tuant les arbres sur lesquels elle est installée... Cause ou conséquence ?

Pour ce que j’en sais, le gui est bien considéré comme une calamité et son éradication n’est pas simple. pale

Alors j’ai cherché comment étaient disséminées les graines du gui. ( …on ne se refait pas Rolling Eyes ). Et cette affaire n’est pas banale.
Ça m’a donné l’idée de la raconter à ma manière. Et peut être que les esprits les plus, geek …..y trouveront des solutions pour se défaire un peu plus de ce sous arbrisseau. Wink

Ce gui est une plante dioïque, il y a donc des papas et des mamans. Et lorsque les fleurs femelles ont été fécondées par les insectes, "Au gui l'an neuf" 0174 avec qui ce parasite de gui va t-il s’associer pour assurer une longue vie à sa progéniture ? Avec les oiseaux ! Razz Pardi ! Mais pas n’importe lesquels, baies blanches obligent.
"Au gui l'an neuf" Perruche-872 "Au gui l'an neuf" Perruche

Mais commençons avec le début. Parasiter un arbre est un besoin vital qu’a le gui pour survivre. Si un de ses fruits vient à tomber au sol, la graine qu’il contient pourra germer, mais elle mourra par la suite, faute à l’absence de cette plante hospitalière. Alors, Dame Nature a incorporé dans la pulpe de la baie blanche, que produit madame gui, de la viscine, Shocked c’est un genre de colle. Et lorsque le fruit bien mûr se détache de sa mère, il tombe…..(voir la loi de Newton).
A ce moment, Dame Nature a dû se sentir bien seule en voyant toutes ces baies s’écraser sur le sol et faire le délice des fourmis. C’est qu’il faut bien viser, pour faire tomber un fruit sur une branche, qu’il y reste, fut il bien mûr et même avec de la colle. scratch

Jamais à cours d’idées, Dame Nature a donc fait appel aux oiseaux. "Au gui l'an neuf" Moineau Dans un premier temps, elle a appelé à la rescousse les mésanges. Oui, mais voilà, ce sont des goinfres, ces mésanges, surtout la bleue. (Parus caeruleus) Si vous mettez de la nourriture dans une mangeoire, vous les verrez picorer avec acharnement les graines jusqu’à casser d’un bon coup de bec les téguments. Elles font de même avec les baies de madame gui, car dans le fruit, c’est l’embryon que les mésanges préfèrent. tongue

Comme il fallait trouver un autre oiseau, c’est la fauvette qui a été choisie, avec comme chef de file la fauvette à tête noire. (Sylvia atricapilla) "Au gui l'an neuf" Colibri Avant d’effectuer leur migration vers des endroits plus chauds, les fauvettes ont besoin d’emmagasiner des forces pour traverser la Méditerranée ou les Pyrénées. Alors elles se font des orgies entre copines avec les baies de gui agrémentées de quelques larves ou insectes. Mais là aussi, il y a un hic. Suspect C’est que la fauvette, elle consomme sur place. Ne comptez pas sur elle pour aller disséminer aux alentours les graines qu’elle a ingérées. Il faut dire que l’Afrique du Nord, le sud de l’Espagne, c’est pas la porte d’à côté, et qu’il vaut mieux ne pas trop se fatiguer avant le voyage. Alors, en attendant que sa digestion soit finie pour reprendre le festin, méticuleusement, la fauvette extirpe les graines des baies et les aligne sur une branche pour les consommer plus tard. Comme beaucoup d’humains, elle a plus gros oeil que gros ventre, pale et elle part au soleil en laissant des chapelets de graines sur les branches. C’est une des raisons qui fait croire à certains que le gui est une espèce hermaphrodite. Non ! C’est de la faute aux fauvettes. Laughing

affraid Horreur, a du s’écrier Dame Nature. Si les graines restent bien collées sur les branches de l’arbre, il ne va pas résister bien longtemps, cet arbre. Les touffes de gui vont lui pomper toute la substance nécessaire à sa survie. Et je ne dis rien sur la colère des forestiers.

Et bien, Dame Nature a trouvé un troisième larron "Au gui l'an neuf" Pufferfish avec la grive draine qui se nourrit aussi des baies de madame gui. Et c’est une grande dévoreuse, un poil obèse car c’est la plus grosse de nos grives, au point que son nom scientifique est Turdus viscivorus dérivé de son appétit pour Viscum album, le gui.
Imaginez la tête d’une grive draine (légèrement affamée) lorsqu’à l’approche d’un beau bouquet de gui elle découvre toutes ces graines bien alignées. D’un coup d’aile, elle se précipite sur la pitance, éloignant au passage les inopportuns. C’est que notre grive draine est une teigneuse, une solitaire. Quelques graines ne suffisant pas pour lui faire un repas équilibré, rien de tel que des baies bien mûres. Ça tombe bien, elles sont à portée de bec. Cool
L’avantage pour le gui, c’est que lorsque la grive a son gros ventre bien rempli, elle prend son envol et va ailleurs pour chanter.
Hé oui, cette grive est complexée. Elle aimerait tant pouvoir jacasser comme la pie pour faire fuir tous ceux qu’elle n’aime pas. Alors elle s’entraîne, et à force de persévérance, elle y arrive, faiblement certes, mais au prix de quels efforts. Justement, les efforts, c’est bien connu, ça ouvre l’appétit. Et notre grive draine repart illico à la recherche de nouvelles touffes de gui pour se remettre une bonne plâtrée de baies dans la panse. Et elle repars chanter ……….Et…… Surprised
Cette grive n’est pas très maligne, elle n’a pas encore compris qu’une surconsommation de baies provoque des disfonctionnements digestifs. Je vous dis pas les fientes avec les graines, partout ! Par terre, dans l’eau, sur le capot des voitures, mais aussi, ..........sur les branches des arbres, forcément. cheers

Qu’écrire de plus, ……………sinon que finalement, dans la nature, tout est toujours affaire d’équilibre. (et que je ne suis pas obsédé par les fientes des oiseaux) "Au gui l'an neuf" Minioiseau1

Oups, j’allais oublier, si vous trouvez du gui sur un chêne, ne l’arrachez pas. Il faut le couper (le gui) avec une serpe en or. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Créolie

Créolie


Nombre de messages : 674
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 19/11/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeVen 4 Jan 2008 - 4:27

Que voilà l'histoire du gui bien racontée par un druide lyrique et très botaniste ! sunny

Merci de ce plaisir matinal et instructif I love you
Revenir en haut Aller en bas
sylvaine
Modérateur
Modérateur
sylvaine


Nombre de messages : 6064
Age : 63
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeVen 4 Jan 2008 - 11:47

Merci Acantho flower
C'est l'une des nombreuses associations animal/végétal où chacun se rend service.Le gui nourrit la grive et elle essaime ses graines. N'est-ce pas futé ?

_________________
"Au gui l'an neuf" Chat0610
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
acantho




Nombre de messages : 3776
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeVen 4 Jan 2008 - 21:04

Oui, c’est génial. Je ne me lasse jamais de découvrir des associations de ce genre avec toute la structure qui va avec. bounce

Et puis, je trouve que c’est une autre façon de voir la fragilité du monde végétal. (ou de son expansion démesurée s’il n’y avait pas quelques prédateurs.) Wink


Vous êtes frappadingue des plantes, rejoignez nous, vous ne serez plus seuls!
"Au gui l'an neuf" Bandea11
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur



Nombre de messages : 11037
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeSam 5 Jan 2008 - 9:21

Tu es un conteur né Acantho, j'ai vraiment appris plein de choses.

A ajouter sur le sujet, il semble que dans certains endroits, détruire le gui est une obligation légale, et que quelqu'un qui le laisse proliférer sur ses arbrse peut être poursuivi.
Revenir en haut Aller en bas
acantho




Nombre de messages : 3776
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeLun 7 Jan 2008 - 18:21

Biodiversité a écrit:
Tu es un conteur né Acantho, j'ai vraiment appris plein de choses.
A ajouter sur le sujet, il semble que dans certains endroits, détruire le gui est une obligation légale, et que quelqu'un qui le laisse proliférer sur ses arbrse peut être poursuivi.

C’est tellement facile quand c’est Dame Nature qui écrit le scénario. Very Happy Et c’est d’autant plus intéressant car la chaîne me semble complexe et que l’on peut la décrypter un peu. geek

Cela commence par la floraison. Pas très élaborées les fleurs du gui, pas de quoi aguicher une abeille. Mais si c’était voulu. Shocked Si pour sa fécondation c’était l’affaire des fourmis. Ou alors celle de ce coléoptère, Agrilus viscivorus, qui , vivant dans son bois se charge de la fécondation. Elle me plairait bien, cette hypothèse, bounce elle expliquerait la présence de la glu dans les baies et le travail de la fauvette. Faire en sorte que des pieds mâles et femelles vivent très proches les uns des autres, histoire d’aider les pollinisations.

Mais comme le gui est une plante parasite, il faut des régulateurs. J’ai trouvé marrant le fait que la mésange au nom si évocateur, si angélique, soit en réalité une prédatrice. Razz

Quand à la grive draine, c’est vrai qu’elle essaime les graines. Mais pas tant que ça, finalement. Si la graine est totalement digérée elle perdra son pouvoir germinatif. Alors qu’elle ingéniosité il faut pour avoir mis des glucosides dans les baies. silent Ces substances toxiques qui ont en outre la faculté de causer des troubles intestinaux et de raccourcir le transit.

Et puis j’ai découvert que la chasse aux grives était fort appréciée des sudistes. Alors, y a-t-il moins de gui dans le Sud ? Suspect

Le soleil est revenu, j'ai pu faire ces photos.

Nous lui dirons bientôt adieu. Sad Dans quelques années ?
"Au gui l'an neuf" Img_1110


Dans quelques mois ? Evil or Very Mad
"Au gui l'an neuf" Img_1210


On ne peut plus rien pour celui là. pale Le parasite à eut raison de l’arbre qui lui donnait le gîte et le couvert. Il y a quand même une morale puisque le gui est mort à son tour. Mais c’est cher payé.
"Au gui l'an neuf" Img_1211


Gardez le moral, venez nous rejoindre !
"Au gui l'an neuf" Bandea11
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur



Nombre de messages : 11037
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitimeLun 7 Jan 2008 - 18:27

je n'ai jamais vu d'arbres aussi parasités que ceux que tu nous présentes : impressionnant Exclamation
Normalement, tous les parasites au sens large se débrouillent pour ne pas tuer leur hôte, car sinon ils meurent à leur tour, mais un accident est toujours possible pale . Les virus ont la même philosophie : quand l'un d'eux tue son hôte, c'est qu'il est mal adapté : c'est par ex. le cas du HIV qui est à la base un virus simien qui pourrait être passé à l'homme depuis un grand maximum de 100 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





"Au gui l'an neuf" Empty
MessageSujet: Re: "Au gui l'an neuf"   "Au gui l'an neuf" Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Au gui l'an neuf"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P."pygmaeus" et P. "Gormanii"
» Quoi de neuf en 2009 ?
» une autre "mauvaise herbe" à identifier
» Voulez vous quelques photos de mon " eden "
» le gang des "plus que barbus" a encore frappé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les adventices-
Sauter vers: