plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Eriogonum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Eriogonum   Ven 29 Juin 2007 - 19:19

Je me demande si parmi tous les accros de Plantes-Passions, il y a quelqu’un qui cultive un ou des Eriogonums ? Ces plantes originaires des USA sont parfaitement rustiques chez nous. Very Happy Bon, d’accord, il faut protéger plusieurs espèces des pluies hivernales. Crying or Very sad Mais ce ne sont pas les seules dans ce cas. Je n’ai pas l’impression qu’elles fassent un tabac, et pourtant…... sunny
Pour ma part, et je ne sais pas pourquoi, j’aime beaucoup leurs fleurs en petites boules bien compactes dont la couleur dominante est le jaune, mais qui peuvent être blanches, roses, et dont leurs teintes s’assombrissent ou rougeoient au fil des mois. drunken

On trouve ces plantes chez certains pépiniéristes, et elles sont régulièrement proposées dans les foires aux plantules. Cette année encore on pouvait trouver plusieurs espèces dignes d’être cultivées en rocailles ou en auges. Il faut savoir qu’il est possible de les cultiver aussi dans le sable pur. tongue

Il y avait Eriogonum douglasii dans sa forme type et dans sa variété meridionale. Avec leurs feuilles en rosettes, ils forment des tapis qui ne dépassent pas 15 cm.
Eriogonum douglasii var. douglasii est dispersé dans le Washington et l’Oregon. Ses feuilles, vert-grisâtre, sont étroites et spatulées, légèrement pubescentes. Les fleurs sont d’un jaune éclatant. geek
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+1102+1396

Eriogonum douglasii var. meridionale se rencontre en Californie, au Nevada et en Oregon, on l’appelle aussi « vieux sarrasin du Sud ». Les feuilles, grisâtres, larges et spatulées sont densément pubescentes sur les 2 faces. Les tiges rougeoyantes supportent des fleurs jaunes qui rougiront en automne. Wink
http://www.life.umd.edu/emeritus/reveal/pbio/slides11/11056ba.jpg

Eriogonum flavum var. piperi, lui aussi était là. Encore une petite espèce. Des touffes hautes de 5 à 8 cm dans les jardins européens. Cette variété est commune aux States et au Canada, Alberta, Colombie Britannique, Idaho, Montana….ça donne une idée de sa rusticité. Shocked Les rosettes sont composées de petites feuilles vertes, étroites et très légèrement pubescentes. Les fleurs culminent à une quinzaine de cm. et sont jaunes, comme la majeure partie du genre.
http://www.life.umd.edu/emeritus/reveal/pbio/slides13/13659a.jpg

Quelques godets d’ Eriogonum gracilipes étaient présents également. Très belle plante dont les rosettes de feuilles très serrées forment des tapis haut d’environ 5 cm. Les fleurs sont jaune rosâtre, quelquefois blanches, mais prennent des teintes roses ou rougeoyantes en avançant dans la saison que je vous laisse apprécier. drunken
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+0904+0403

J’ai lu que des rocailleurs anglais le cultivait en raised-scree sans protections hivernales et que la plante gardait son port compact qui fait tout son charme. Rolling Eyes (ha ! ces anglais !)

Eriogonum grande var. rubescens paradait sur les tables. Je ne sais pas s’il a eu du succès. Je me demande si la dénomination « grande » n’effraie pas les jardiniers qui veulent agrémenter leur rocaille ou leur plate-bande. Crying or Very sad Pourtant, la taille de cette variété ne dépassera pas 40 à 50 cm. Ses fleurs ont des teintes à base de roses ou de rouges. Cette espèce est endémique des côtes du Sud-Est de la Californie, pas plus de 200 m d’altitude, mais elle se plait en Ile de France. (ne tirons pas de conclusions trop hâtives). No
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+1202+0328
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+0606+0319

Etait disponible aussi Eriogonum saxatile au feuillage tomenteux blanc ou gris clair, quelquefois bordé d’une frange brun orangé. Natif de Californie et du Nevada, où on l’appelle aussi « vieux sarrasin sauvage », sa taille varie de 20 à 40 cm. Ses tiges à caudex supportent des fleurs blanches à roses ou jaunâtres. I love you
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+1003+0696

On pouvait choisir également Eriogonum ovalifolium var. nivale du Nevada. Pas facile à dompter, celui là. Basketball C’est une plante en forme de coussinet et au feuillage densément tomenteux et presque blanc. La teinte des fleurs varie du blanc au rose. C’est une plante des hauts plateaux, 1700 à 4200 m. d’altitude, qui prospère dans des sols très sableux et graveleux.
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+0705+0988


On pouvait repartir avec Eriogonum siskiyouense dans sa besace. Comme sont nom l’indique, il ne pousse que dans la région de Siskiyou au Nord de la Californie, et qui à ma connaissance, se plait sur les contreforts des Vosges. Very Happy
Il se développe en tapis de rosettes compactes et, surmontées de fleurs jaune soufre, il ne dépassera pas la vingtaine de cm.
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+1101+0230

Pour terminer cette présentation, Il ne manquait pas à l’appel Eriogonum umbellatum. Sans doute le plus répandu, un des plus résistants et des plus tolérants. Ceux qui ont acheté cette plante vont bien s’amuser s’ils veulent retrouver la variété de cette espèce. Les botanistes américains ne font pas les choses en petits. Ils ont définis 41 variétés d’ Eriogonum umbellatum. pirat C’est peut-être un record, je ne sais pas. Autant dire qu’avec autant de variétés on le rencontre partout dans l’Ouest Nord Américain, dans de nombreuses formes.
Cela va d’Eriogonum umbellatum var. porteri en tapis ras de 5 à 6 cm de hauteur à Eriogonum umbellatum var. polyanthum et sa forme arbustive qui atteint 1 m. (comme quoi il faut se méfier des noms incomplets) lol!

(je pense que c’est la variété umbelletum qui a été proposée. Dans ce cas « fleur de soufre commune » se développera en tapis de rosettes de feuilles vertes, avec une hauteur comprise entre 10 et 35 cm sur un diamètre de 20 à 60 cm. Ses fleurs seront bien sûr, jaune soufre.) Razz
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?query_src=&enlarge=0000+0000+0403+0650

On peut ajouter que certains Eriogonum umbelletum étaient beaucoup employées par les indiens Navajo et Cheyenne pour soigner leurs maux. Je n’en dirai pas plus, car plus de détails me basculeraient dans l’illégalité. affraid

Tous les Eriogonums s’obtiennent par le bouturage ou le semis. Aussi faut il trouver des graines avant de passer à l’acte. On en trouve dans la distribution des semences de la SAJA de fin d’année, Very Happy et aussi dans les autres associations (qui nous ont copiés) comme les NARGS, SRGC et AGS, pour ne citer que ceux là. On peux se procurer également ces « pépins de raisins » auprès de collecteurs aux Etats Unis.

En voici 3 sérieux, je n’ai jamais eu de problèmes avec eux depuis environ une dizaine d’années.
« Rocky Mountain Rare Plants »", à Franktown et « Alplains » à Kiowa dans le Colorado proposent régulièrement des graines fraîchement récoltés in situ. Ils possèdent des sites sur Internet, et sont maintenant bien connus.
La troisième source est plus confidentielle. Il s’agit de Ron Ratko à Seattle dans le Washington. Il commercialise avec sa société « Northwest Native Seed » des graines qu’il collecte dans le grand Ouest Américain. Beaucoup d’Eriogonums, mais aussi des Lewisia, des Penstemons…..Pas de site sur Internet, mais une adresse pour lui demander son catalogue ; oreonana@mbay.net

Heuuuuu, scratch ……………j’en reviens à ma question initiale, y a t il quelqu’un qui cultive au moins un Eriogonum Question
Revenir en haut Aller en bas
sylvie 17



Nombre de messages : 203
Localisation : Charente Maritime
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Ven 29 Juin 2007 - 19:30

je ne connaissais pas ces plantes, merci de me les faire découvrir, elles sont merveilleuses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://sylviegodin.skynetblogs.be/
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 58
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Ven 29 Juin 2007 - 20:22

Merci Acantho, elles sont vraiment jolies flower
Est-ce que tu en as ?
"Protéger de la pluie" est un terme qui m'a toujours laissée perplexe parce que dans ce cas, la terre, non mouillée, devient archi-sèche... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Ven 29 Juin 2007 - 23:33

sylvaine a écrit:
Est-ce que tu en as ?

Oh oui ! Very Happy toutes ces espèces étaient disponibles à Nancy. Un scoop : il devrait y en avoir beaucoup plus à Paris l’année prochaine. bounce
Malheureusement pour moi, je n’obtiens pas ces floraisons, les inconvénients de la culture en pots. (sans apport d’engrais) C’est frustrant et je ne suis pas loin de craquer. (pour l’engrais) scratch

sylvaine a écrit:
"Protéger de la pluie" est un terme qui m'a toujours laissée perplexe parce que dans ce cas, la terre, non mouillée, devient archi-sèche...

Lorsque l’on dit qu’il faut protéger la plante des pluies, c’est principalement à la fin de l’automne et en hiver, à la manière décrite par Bio pour protéger son Bukiniczia cabulica, pas plus. geek
Ce qu’il faut maintenir au sec, c’est le feuillage,(surtout quant il est couvert de poils ou en coussinet serré) le collet et la partie supérieure des racines. La relative sécheresse qu’il y aura à proximité de la plante ne sera pas un problème car elle dispose d’un système radiculaire extrêmement performant qui va chercher l’humidité dont elle a besoin profondément dans le sol. tongue Ce n’est pas une spécificité de ce genre, il en est de même pour beaucoup de saxifrages, d’androsaces…

J’ai oublié de spécifié la nature des sols qu’affectionne ces plantes. Pour faire simple, elles ne sont pas toutes franchement allergique au calcaire, mais il vaudra mieux les cultiver sur sol neutre. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10713
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Sam 30 Juin 2007 - 8:59

Pour ma part, j'ai Eriogonum umbellatum depuis 2002 (foire aux plantules SAJA bien sûr Wink ). Il est en pleine terre, draînante, et effectivement j'avais lu qu'il fallait plutôt un sol acide.
Mais il s'est très peu étendu et surtout, n'a jamais fleuri Crying or Very sad .
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Sam 30 Juin 2007 - 12:06

Je voudrai apporter un peu plus de précisions dans ma réponse faite à Sylvaine. En fait, j’ai amené à Nancy 6 des 9 espèces que j’ai présenté dans le post. Ce sont les plus nains, évidemment Very Happy …. J’en possède d’autres comme Eriogonum umbellatum var. humistratum en tapis de 7 à 20 cm, E. umbellatum var. modocense en tapis de 10 à 30 cm, E. jamesii var. jamesii 5/6 cm… et qui peut s’étaler de 30 à ….80 cm (comme dans son biotope)…….. tongue

Biodiversité a écrit:
Pour ma part, j'ai Eriogonum umbellatum depuis 2002 (foire aux plantules SAJA bien sûr Wink ). Il est en pleine terre, draînante, et effectivement j'avais lu qu'il fallait plutôt un sol acide.
Mais il s'est très peu étendu et surtout, n'a jamais fleuri Crying or Very sad .

Tu connais la variété? J'avais Eriogonum umbellatum var umbelletum et Eriogonum compositum dans une ancienne rocaille dans laquelle j'avais mélangé de la terre de bruyère en quantité non négligeable au sol d'origine. Outre les fleurs, à elles 2 elles me couvraient un peu plus d'un m². geek

Pour rester sur ce sujet. A la clôture de la foire aux plantules de Nancy, il restait sur les tables quelques godets de ces espèces. Nous les avons laissé au Jardin Botanique (c’est la règle) qui va les cultiver et les intégrer dans leurs collections. Very Happy

Finalement ce n’est pas trop étonnant. On propose des plantes et nous ne sommes pas toujours disponibles pour donner les explications que les gens sont en droit de se demander. Il est légitime d’avoir des suspicions devant ces touts petits godets, ne va t-on pas introduire de redoutables envahisseurs dans le jardin Question

Dans ce cas précis, le genre Eriogonum n’est pas trop connu. Je pense que peu de personnes ne les cultivent. Ca part déjà avec un préjugé défavorable, « buckwheat », quelle idée Crying or Very sad Et puis, dans les 443 espèces que j’ai trouvé dans la flore US (ça ne veut pas dire qu’elles sont encore toutes élevées au rang d’espèce, ça bouge tellement !), il y en a pleins qui sont des annuelles, pas mal qui ressemblent vraiment à du sarrasin, et une quantité non négligeable dont on a raison de les laisser là où elles sont. Mais les autres ? silent

A travers le post, comme d’autres le font, et chacun à notre manière, je souhaite faire connaître des plantes que l’on peut introduire dans une rocaille. Comme on l’a fait pour moi, il y a quelques temps déjà… drunken

Dans un échange de courriers avec Mme la Présidente de la SAJA, elle se demandait si avant chaque foire aux plantules, nous ne devrions pas communiquer les listes de plantes qui seront disponibles. Dans cette hypothèse je pense que le forum est un excellent outil de communication.
Après réflexions, c’est ce que je ferai l’année prochaine. sunny
J’essayerai aussi d’aider ceux qui sont en délicatesse avec l’informatique pour établir une liste commune dans laquelle on pourra mettre un minimum d’informations. (taille, couleur, nature du sol, origine de la plantule.)
Cette liste pourrait être distribuée également à l’entrée de la foire.

Qu’est ce que vous en pensez Question
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10713
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 2 Juil 2007 - 9:17

Pour ceux qui connaissent peu, ça sera génial ! Pour ceux qui connaissent, ils vont se plaindre de la concurrence Laughing . Mais oui, je pense comme toi qu'il est dommage que de "bonnes" plantes ne soient pas plus connues et diffusées Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 58
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 2 Juil 2007 - 10:00

Tu vois, Acantho, le gros problème est que la plupart des pépinières ne proposent que des plantes "classiques". Dès que l'on cherche une rareté, il faut galèrer pour la trouver. Ainsi moi, je connais les plantes de lisière sèche, aimant le calcaire et les cailloux, supportant la concurrence des racines des arbres mais il faut les dénicher, et ça, c'est très, très dur !!! Toi, Biodiversité,vous êtes en quelque sorte des collectionneurs, vous fouinez, vous chinez pour trouver la rareté de vos rèves, mais la plupart des jardiniers n'ont pas assez de connaissances, ne savent pas où chercher...
Tout ça pour te dire que, si tu peux faire connaître des petites plantes inconnues et en plus indiquer l'endroit où on peut se les procurer, c'est génial! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10713
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 2 Juil 2007 - 10:48

Il faut aussi voir que ce n'est pas une science infuse, on lit, on essaie, on perd ou on réussit, on se forge une expérience, on apprend davantage sur les plantes qui nous intéressent, puis on en découvre d'autres, par ex. au détour d'un post sur un forum Wink .

Se fier aux connaissances des plus expérimentés est clairement un super plus cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 58
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 2 Juil 2007 - 11:20

Pas une science infuse, oh non! Il faut sans cesse se documenter, se renseigner, être curieux et ne jamais oublier que les plantes sont des êtres vivants, parfois faciles à vivre, parfois capricieuses sans que l'on en comprenne forcément la raison.
Et puis, pour réussir un jardin, il faut l'appréhender et le comprendre, connaitre dans les moindres détails tous ses aspects, sa qualité de terre, son ensoleillement, l'humidité du sol...Moi, plus c'est difficile, plus j'aime Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10713
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 2 Juil 2007 - 11:40

sylvaine a écrit:
Pas une science infuse, oh non! Il faut sans cesse se documenter, se renseigner, être curieux et ne jamais oublier que les plantes sont des êtres vivants, parfois faciles à vivre, parfois capricieuses sans que l'on en comprenne forcément la raison.
Et puis, pour réussir un jardin, il faut l'appréhender et le comprendre, connaitre dans les moindres détails tous ses aspects, sa qualité de terre, son ensoleillement, l'humidité du sol...Moi, plus c'est difficile, plus j'aime Laughing

tu as le profil de la sajiste idéale cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
lucius



Nombre de messages : 338
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Dim 10 Fév 2008 - 16:43

acantho a écrit:
Je me demande si parmi tous les accros de Plantes-Passions, il y a quelqu’un qui cultive un ou des Eriogonums ? Ces plantes originaires des USA sont parfaitement rustiques chez nous. Very Happy Bon, d’accord, il faut protéger plusieurs espèces des pluies hivernales. Crying or Very sad Mais ce ne sont pas les seules dans ce cas. Je n’ai pas l’impression qu’elles fassent un tabac, et pourtant…... sunny


Heuuuuu, scratch ……………j’en reviens à ma question initiale, y a t il quelqu’un qui cultive au moins un Eriogonum Question

Je réponds très très tard, mais je viens seulement de "mettre le nez" dessus.

Je cultive actuellement 13 Eriogonum : E.E. arcuatum ex jamesii var. flavescens, caesitosum, douglasii var. meridionale, pulchrum, flavum var. piperi, gracilipes, heracleoides var. minus, kennedyi, ovalifolium var. depressum, ovalifolium var. nivale, subalpinum, torreyanum, umbellatum ssp umbellatum.[i].

Ils sont pour la plupart (sauf les tous derniers) installés sur muret ou en éboulis. Ils se plaisent très bien sur substrat très très caillouteux et sableux. (On recommande une quinzaine de cm de graviers en surface). Il faut bien reconnaître que ces conditions sont valables pour les plus délicates, mais les moins fragiles supportent la rocaille sans aucun problème (et pourtant, l'hiver est souvent humide, ici !). Le principal souci est justement l'humidité hivernale, c'est pourquoi il est recommandé d'isoler le feuillage du sol (comme pour bon nombre de plantes alpines).

La plante paraît parfois très mal en point au printemps, mais une petite taille de rafraîchissement remet tout ça en ordre et elle redémarre (généralement) très bien par la suite.

J'aime beaucoup ce type de plantes et certaines valent largement la peine. J'ai une liste d'attente d'au moins 15 à 20 Eriogonum dont plusieurs très attrayantes avec un feuillage grisâtre et des fleurs rosées à rouges.

Pour information, voici la liste des différents cultivars d'Eriogonum umbellatum (jai mis ssp ou var. en italique aussi, c'est plus rapide).

umbellatum Torr. s/g. 5 h. 5/30 crème à jaune vif ou rouge 5/7 RB, auge, éboulis o. Am. N.
umbellatum var. ahartii Reveal h. 30/80 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. argus Reveal h. 10/30 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie, Orégon
umbellatum var. aureum (Gandoger) Reveal h. 10/35 jaune vif 6/9 sol non calcaire o. USA
umbellatum var. bahiiforme (Torr. & Gray) Jeps. h. 8/20 jaune vif virant cuivré 6/9 éboulis Californie
umbellatum var. canifolium Reveal h. 10/25 jaune soufre 6/9 éboulis sableux Californie
umbellatum var. chlorothamnus Reveal h. 50/100 jaune vif 6/9 éboulis sableux Californie
umbellatum var. cladophorum Gandoger h. 10/20 jaune soufre 6/9 sol non calcaire Wyoming
umbellatum var. cognatum (Greene) Reveal h. 10/25 jaune vif 6/9 sol non calcaire Arizona
umbellatum var. covillei (Small) Munz & Reveal h. 3/10 jaune vif 7/9 éboulis Californie
umbellatum var. desereticum Rev. h. 10/30 jaune pâle à crème 6/9 Idaho, Montana, Wyom., Utah, Nevada
umbellatum var. devestivum Reveal h. 15/35 jaune vif 6/9 sol non calcaire Idaho, Orégon, Washington
umbellatum var. dichrocephalum Gand. h. 10/30 jaune pâle à crème 6/9 sol non calcaire n.o. USA
umbellatum var. dumosum (Greene) Reveal h. 30/50 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie, Orégon
umbellatum var. ellipticum (Nutt.) Reveal h. 10/35 jaune vif 6/9 éboulis Washington, Orégon, Idaho
umbellatum var. furcosum Reveal h. 30/60 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. glaberrimum (Gand.) Reveal h. 10/25 crème ou blanchâtre 7/9 RB, éboulis non calcaire Orégon, Californie
umbellatum var. goodmanii Reveal h. 10/45 jaune soufre 6/9 sol non calcaire Californie, Orégon
umbellatum var. haussknechtii (Dammer) M.E. Jones h. 5/15 jaune vif 5/6 RB, éboulis Wash., Orégon
umbellatum var. humistratum Reveal * fll. gris argenté h. 5/15 verdâtre à jaune bronze, marron ou orangé 6/9 RB, auge, éboulis Californie
umbellatum var. hypoleium (Piper) Hitchc. h. 10/25 jaune soufre 6/9 RB, auge, éboulis Washington
umbellatum var. juniporinum Reveal h. 40/80 crème, blanchâtre ou jaune verdâtre 6/9 Arizona, Californie, Nevada, Utah
umbellatum var. lautum Reveal * étalement 80/100 cm h. 10/30 jaune vif 7/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. majus Hook. h. 10/45 crème 6/9 sol non calcaire s.o. Canada, n.o. USA
umbellatum var. minus I.M. Johnston h. 2/8 (15) jaune citron à jaune rouge virant rose foncé à rouge 7/9 SA, auge Californie
umbellatum var. modocense (Greene) Stokes h. 10/35 jaune soufre 6/9 sol non calcaire n.o. USA
umbellatum var. mohavense Reveal h. 5/20 jaune vif 5/6 SA, sol non calcaire Arizona
umbellatum var. munzii Reveal h. 10/35 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. nelsoniorum Reveal h. 10/25 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. nevadense Gandoger h. 10/50 jaune vif 6/9 éboulis Nevada, Californie, Orégon
umbellatum var. polyanthum (Benth.) M.E. Jones h. 40/100 jaune vif 6/9 Californie
umbellatum var. porteri (Small) Stokes h. 2/6 jaune vif 7/9 SA, éboulis Colorado, Nevada, Utah
umbellatum var. ramulosum Reveal h. 10/35 jaune vif 6/9 sol non calcaire Colorado
umbellatum var. sandbergii Reveal h. 10/40 jaune vif 5/8 sol non calcaire Washington
umbellatum var. smallianum (A. Heller) Stokes h. 8/20 jaune vif 7/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. speciosum (Drew) Stokes h. 50/150 jaune vif 6/9 sol non calcaire Californie
umbellatum var. stragulum Reveal h. 10/35 jaune soufre 5/9 sol non calcaire Idaho, Nevada, Wyoming
umbellatum var. subaridum (Stok.) Munz. h. 20/70 crème à jaune vif 6/9 RB, auge, éboulis o. USA
umbellatum var. torreyanum (A. Gray) M.E. Jones = E. torreyanum h. 10/35 jaune soufre (teinté rouge) 6/9 RB, éboulis Nevada, Californie
umbellatum var. umbellatum Torr. h. 10/35 jaune vif 6/9 sol non calcaire o. USA
umbellatum var. vernum Reveal h. 30/60 (90) jaune vif 5/7 sol non calcaire Nevada
umbellatum var. versicolor Stokes h. 10/30 jaune pâle 6/9 SA, sol sableux Californie, Nevada

Voilà, j'espère que cela pourra intéresser quelques personnes.

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 58
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Dim 10 Fév 2008 - 21:46

Tu en donnes ? Shocked Shocked

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
lucius



Nombre de messages : 338
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 11 Fév 2008 - 8:49

sylvaine a écrit:
Tu en donnes ? Shocked Shocked

Désolé, mais il ne me reste qu'un seul pied de chaque, mes excédents sont partis à "la foire aux plantules" de la SAJA (pour certaines), depuis quelques années déjà.

Cette année, je n'ai semé que Eriogonum umbellatum var. porteri. Si j'ai la bonne plante, elle devrait être intéressante.


A voir !!! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 58
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 11 Fév 2008 - 8:54

No problem Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10713
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 11 Fév 2008 - 9:59

Lucius, quand tu parles d'isoler le feuillage du sol, c'est au moyen d'un tapis de cailloux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Lun 11 Fév 2008 - 19:38

Je crois que l’espèce umbellatum est celle qui possède le plus de variétés au monde. Et j’ai encore trouvé ce qui semble être 2 formes distinctes d’ Eriogonum umbellatum var. haussknechtii dont une collectée dans l’Oregon, très naine et avec des fleurs sessiles. C’est semé ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
lucius



Nombre de messages : 338
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Mar 12 Fév 2008 - 8:42

Biodiversité a écrit:
Lucius, quand tu parles d'isoler le feuillage du sol, c'est au moyen d'un tapis de cailloux ?

Tout-à-fait ! En fait, il est essentiel que le feuillage ne soit pas en contact direct avec le sol. Ceci concerne toutes les plante fragiles du collet, les feuilles touchant le sol provoquant la pourriture rapide de la plante en question.

Pour Acantho : Concernant Eriogonum umbellatum var. haussknechtii, je l'ai pourtant dans ma liste mais j'ai du la supprimer par inadvertance. En description, elle ne fait que 5 à 15 cm de hauteur et est de couleur jaune. J'espère que ton semis sera prospère.

Dernière précision concernant les Eriogonum, je ne sais pas si cela a été noté précédemment mais chez nous, ces plantes ne donnent pas de semences, comme d'ailleurs pour les Acantholimon. Aussi, on ne peut les reproduire que par boutures.

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Mar 12 Fév 2008 - 11:46

lucius a écrit:
...... Concernant Eriogonum umbellatum var. haussknechtii, je l'ai pourtant dans ma liste mais j'ai du la supprimer par inadvertance. En description, elle ne fait que 5 à 15 cm de hauteur et est de couleur jaune. J'espère que ton semis sera prospère......

Non, tu ne l’avais pas oublié dans ta liste. Je voulais simplement souligner (comme tu l’as écrit d’ailleurs) que l’on pouvait trouver des formes différentes d’une espèce en fonction de son habitat. Je pense que j’ai mis la mains sur la plus petite des formes d’ Eriogonium umbellatum var. haussknechtii car il ne devrait pas excéder 5 cm de hauteur. Des ombelles de 3 à 4 cm de diamètre posées sur le feuillage, j’en salive. drunken

Quand aux semis, j’espère être meilleur que l’année dernière, c’était pas terrible ……. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
lucius



Nombre de messages : 338
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum   Mar 12 Fév 2008 - 14:43

[quote="acantho"]
lucius a écrit:
quote]

j’en salive. drunken



Ooooh, Ooooh, doucement, ne salive pas trop, tu vas encore tacher la moquette !!!!!

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eriogonum   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eriogonum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eriogonum
» Eriogonum and Co
» Eriogonum and Co, la suite.
» Eriogonum arborescens
» Une rocaille en juillet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: