plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Portrait du mois de mai: Erodium guttatum 'Stéphanie'

Aller en bas 
AuteurMessage
Pollen



Nombre de messages : 408
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Portrait du mois de mai: Erodium guttatum 'Stéphanie'   Dim 13 Mai 2018 - 23:58

Vous cherchez une plante pour décorer joliment votre rocaille pendant plusieurs mois, qui soit florifère, fidèle, résistante au chaud et au froid, sans parasites, sans maladies, ni minuscule, ni envahissante ?

Ne cherchez plus, précipitez-vous sur Erodium guttatum 'Stéphanie'.

Je peux vous en dire ici tout le bien que j'en pense...

Avant toute chose un portrait en pied :



Approchons nous davantage :


C'est une Geraniaceae, ce qui explique son air de ressemblance avec les petits géraniums vivaces, mais qui appartient au genre Erodium (du grec erodius, qui désigne le héron ; en effet, certains voient dans ses pièces florales le bec de cet honorable oiseau). Le nom d'espèce, guttatum, renvoie en ce qui le concerne à la notion de tacheté ou moucheté.

Sa floraison démarre dès le début du mois de mai, et se poursuit jusqu'à la fin de l'été (au moins jusqu'en septembre chez moi), sur un feuillage dense, fin et découpé, d'un joli vert vif persistant en grande partie l'hiver, et qui me fait un peu penser à du persil ! Une image sera plus parlante :



Ce feuillage recèle une valeur décorative en lui-même; lorsqu'on le froisse entre les doigts, il s'en dégage une odeur particulière, plutôt aromatique.

Le pied en fleur ne dépasse guère 15 cm sous la toise pour un étalement de l'ordre de 20 à 30 cm.

Les fleurs, en nombre variable sur chaque tige, sont de taille raisonnable (2 bons centimètres de diamètre), d'un blanc pur, composées de cinq pétales dont deux sont maculés de veines pourpres qui accrochent le regard, comme ceci :



Lorsque les fleurs fanent, la longue tige jaunit, et il est très facile d'ôter le tout en tirant dessus. Ce petit nettoyage effectué régulièrement favorise les remontées de fleurs (mais bien sûr, cela supprime les graines... je n'ai donc pas eu jusqu'à présent de semis spontané...).

Ses conditions de culture sont de surcroît toutes simples : un emplacement ensoleillé lui conviendra, dans un sol ordinaire, caillouteux, voire sablonneux ; la présence de calcaire ne l'effraie pas.

L'humidité du sol doit être tout de même maîtrisée l'hiver pour lui éviter l'asphyxie et une mort prématurée. Ici, je le protège sous un petit toit transparent durant la mauvaise saison. Le reste du temps, il se débrouille tout seul. Il arrive que je lui mettre une goutte d'eau au pied l'été, quand la pluie se fait rare, ce qui lui conserve un feuillage plus frais et des remontées de fleurs plus franches.

Le froid en lui même n'est pas un problème, la rusticité est au rendez-vous.

Je possède ce plant depuis trois années et n'ai pour l'instant jamais eu à m'en plaindre. Beaucoup de qualités donc, pour cette plante d'aspect naturel, qui trouve facilement sa place en rocaille et qui s'associe bien avec toutes sortes d'autres sujets affectionnant ce milieu.

Dommage qu'on le déniche si rarement en jardinerie !

Peut-être le cultivez-vous aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait du mois de mai: Erodium guttatum 'Stéphanie'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait du mois : Veronica spicata
» Portrait du mois : Ptilotrichum spinosum
» Quelques fleurs du moment
» Portrait du mois : Anaphalis triplinervis
» Portrait du mois : Aster alpinus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: