plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pollen



Nombre de messages : 400
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Dim 28 Sep 2014 - 1:25

Les Asters sont incontestablement les rois de la fin de l'été et du début de l'automne. Il en existe de toutes tailles et de toutes couleurs ou presque. Et dans la diversité de ce genre, on trouve forcément son bonheur pour enrichir son jardin de rocaille  bounce .

Je vous propose de zoomer sur l'Aster dumosus 'Professeur Anton Kippenberg' actuellement couvert de fleurs  semi-doubles bleu lavande à cœur jaune, comme ceci :







Cette floraison généreuse, qui attire les butineurs, débute habituellement dans les premiers jours de septembre pour un bon mois. Elle trône au sommet de tiges d'une quarantaine de centimètres pour un étalement au sol à peu près équivalent.

Pour le coup d’œil d'ensemble, signalons que ses corolles bleues s'harmonisent joyeusement avec les fleurs roses (Sedum spectabile, Silène schaffta par exemple), blanches (autres Asters, Anaphalis triplinervis, Erigeron karvinskianus) ou jaunes (Oenothera, Hypericum).  drunken Le port court et dense crée un impact visuel intéressant.

Le feuillage vert franc, ovale, est réparti tout au long de la tige.

Selon mon expérience, c'est un sujet facile à vivre qui ne demande que peu de soins.

Je maintiens la plante présentée ici depuis plus de trois années en plein soleil à exposition chaude (sud/sud-est) contre un muret, dans un sol ordinaire bien drainé,  plutôt argileux et calcaire. On lit souvent qu'elle aime les sols frais et riches. Pourtant ici, je ne l'arrose pratiquement jamais (c'est vrai que cette année, le ciel s'en est bien chargé), et ne lui ai jamais proposé ni sol riche, ni engrais, ni compost.

Pour la comparaison, je vous mets ici une photo de 2011, juste après sa plantation :



Vous voyez, il a bien prospéré !

Lorsque la floraison est terminée je rabats la touffe. Il ne reste alors que quelques feuilles éparses près du sol qui subsistent plus ou moins l'hiver.  Mais lorsque le printemps revient, la végétation reprend rapidement. C'est à cet instant que l'on s'aperçoit que cette espèce s'étant par rhizomes traçants. De nouvelles feuilles pointent le bout de leur nez hors du périmètre assigné à la plante... What a Face  Pour autant, cette vigueur est facile à contenir : il suffit d'ôter les rejets indésirables et tout rentre dans l'ordre. En outre les rhizomes retirés permettent de réaliser sans problème des boutures qui s'étoffent vite.

La plante se multiplie également facilement par semis. Je ne l'ai jamais tenté, mais cette année, une tige, sans doute issue d'une graine quelque peu aventurière, a poussé et fleuri dans une autre partie de la rocaille !  

Par ailleurs, l'hiver même glacial, ne lui portera pas préjudice. Ce sujet me semble extrêmement rustique et supporte sans mot dire et sans protection, le froid humide et le gel.

Voila donc encore une jolie Asteracea aux lointaines origines d'Amérique du nord qui devrait vous séduire.

Au fait, savez-vous qui était Anton Kippenberg ?  Un amoureux des livres, de nationalité allemande (1874-1950), qui devint un célèbre directeur et propriétaire d'une maison d'édition à Leipzig. Vous voyez, les plantes que nous cultivons nous cultivent aussi !  Laughing

Et vous,avez-vous de beaux Asters dans vos rocailles ?
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10715
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Mar 30 Sep 2014 - 7:37

merveilleux portrait, comme d'habitude !
Je cultive plusieurs asters. Ce que j'ai à déplorer est que souvent les hampes florales se couchent, il ne faut donc pas mettre de petite voisine précieuse à côté. Par ailleurs, on peut déplorer la pléthore de cultivars à peu près indifférentiables les uns des autres, sans compter les possibles erreurs d'étiquetage...
Mais, comme tu l'indiques, un indispensable en cette saison Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
biri



Nombre de messages : 33
Age : 65
Localisation : pas -de -calais
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Lun 27 Nov 2017 - 21:17

quelqu'un a-t-il une expérience sur le semis d'asters ? faut-il semer maintenant à l'extérieur ou attendre tranquillement le printemps ?? j'ai l'impression que ce n'est pas facile.. Juste un a priori , ou une réalité? merci !
Revenir en haut Aller en bas
zephirine

avatar

Nombre de messages : 1749
Localisation : Nord-Isère
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Mer 29 Nov 2017 - 6:11

Des semis d'asters? affraid
Même si tu vis dans le nord, sûrement tu galèges, Jeune Fille!!! Wink
Pfff... v'là qu'y a des fadas, même sur PP..... What a Face
Bon. Il y en a qui vont penser que je me suis levée du pied gauche, mais je vous  jure que non! sunny
Les semis d'asters, Mamma, ça ne s'en-cou-ra-ge pas.
Ca s'arrache!!! Et par dizaines!
Même que c'est une des rares plantes que je me précipite pour ratiboiser, dès la floraison terminée, pour éviter l'invasion! Et il en reste quand même à arracher, au printemps suivant. Grrrr.... Rolling Eyes
Ca, c'est pour l'expansion par voie aérienne.
Parce qu'il y a aussi l'expansion par voie terrestre. notamment pour les dumosus, comme le Professeur cher à notre ami Pollen...
Professeur qui, malgré de fréquents rappels à l'ordre,  binette en main, faisait 1 m2 50 ou 2, bon poids, dans mon premier jardin.
Cadeau oblige, j'ai fait l'erreur de replanter Silberblaukissen, qui lui ressemble, en un  peu plus haut.
Je commence à le payer cher, au bout de 2 ans seulement (pauvres petites tulipes et perce-neige, là dessous....) Laughing

Le seul dumosus qui ne galope pas, ici (pas plus que dans mes précédents jardins), c'est le mignon petit 'Jenny', rouge framboise. Le "mauvais élève" de la famille,sûrement, vu qu'il est nettement moins Attila (et plus bas) que le reste de la bande.

Et chez vous autres, ils  sont sages????
Y a-t-il  un secret???
Il coûte combien, dites, le secret?
Je paye en plantounes, s'il le faut.... ou en semis d'asters, pas de problème!
lol!

PS 1: bien sûr,il y a des exceptions: la majorité des asters ericoides, par exemple, a tendance à régresser puis à disparaître, dans mon argile humide. Est-ce d'un cas comme ça que tu voulais parler, Biri?
Alors juste au cas où (pas pour t'encourager, hein, c'est bien compris?), je te traduis ici les recommandations de semis de la "Backyard Gardener Database":
Aster          HHA       10-14              65-70  Well drained    1/16" Pre-chill perennial asters, see No. 14. (Pre-chill 2 weeks).
Levée en 10 à 14 jours
Faire les semis à 18-21°C
Utiliser un substrat bien drainé
Enterrer les graines de 1,5 mm
Pré-réfrigérer les graines d'asters vivaces pendant 2 semaines
Pas signalé comme difficile...

Comprendre: mettre le bac de semis, légèrement humide, dans un sac plastique étanche type Zip, et le placer au frigidaire pendant 2 semaines, puis le mettre à la pleine lumière à 18-21°. Ca lève très vite.
Capice? Mais c'est bien parce que c'est toi!!! Laughing

PS 2: Rassure-moi, Biri... Tu ne serais pas une serial-semeuse, des fois? Avoue: tu ne sèmerais pas les pissenlits et les liserons, à l'occasion? Hmm??? Suspect
Zeph, un rien inquiète....
Revenir en haut Aller en bas
vero

avatar

Nombre de messages : 1364
Age : 47
Localisation : Nord Pas de Calais
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Mer 29 Nov 2017 - 8:01

j'ai plein d'asters de toute les couleurs, malheureusement sans nom , c'était un sachet de semences due ma maman avait semé il y a 20 ans!
ils se ressèment bien , je le reconnais. Par contre le seul que je trouve vraiment envahissant est un aster d'origine japonaise, je crois (j'ai pas révisé) type kalimeris: celui-là je le classe volontiers comme abusif: excessivement traçant !

sinon les autres à part leur semis, que je laisse fleurir et garde ou non en fonction de la couleur, ils restent dans leur coin. C'est la première plante qui a donné quelques chose de bien dans ma terre compactée par le chantier de ma maison en construction.

j'en ai au moins 3  espèces ou variétés qui ne se ressèment pas et qui sont très sages.
-un minuscule  de15-20 cm de haut  en fleur , très tardif qui me vient de ma belle-mère: il est excellent, même à côté des bulbes.  (pas de photos malheureusement) il est d'un rose ordinaire mais charmant par sa délicatesse.

-un qui ressemble très fort au portrait de pollen, mais qui ne se ressème pas  (acheté sans nom pour la couleur et soi-disant sa petite taille mais qui mesure au moins 50 cm maintenant)

-et Aster ericoides: pas de semis spontané, et pour l'instant dans une phase d’élargissement non agressive tu dis qu'il faut le surveiller alors Zeph ?  en faire une peid e sauve-garde peut-etre (il a 4 ans, là..)

Aster ericoides prostata


les anciens semis de ma mère et leur descendants: il n'y a que des rose sur la photo, mais ailleurs, j'ai du mauve et du blanc.




voila celui qui est si envahissant, (sans se ressemer pourtant). le feuillage st très beau, c'est ce qui fait son attrait:
jolies feuilles,  vert clair, bien rangées, mais alors Evil or Very Mad il étouffe tout sur son passage et genre quand on l'enlève, il y en a encore.
.

tu l'as dis un peu tard Biri, sinon j'aurais pu t'envoyer un gros  paquet  de graines que tu aurais semées  en direct!

ps : je suis une serial-semeuse et j'assume Wink . par contre si je laisse volontiers un pissenlit par-ci par-là, j'évite (pas toujours avec succès ) de laisser le liseron blanc m'envahir. le rose est toléré, lui
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinews.fr/
biri



Nombre de messages : 33
Age : 65
Localisation : pas -de -calais
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Mer 29 Nov 2017 - 18:08

WAOUH! Zeph, je ne m'attendais pas à déclencher une telle tempête ! bon, j'ai compris comment il faut faire, maintenant, YAPLUKA ... OK , c'est vrai que je me rapproche assez du portrait robot de la serial semeuse, mais est-ce  grave, Docteur?
je trouve simplement que c'est plus simple de ramasser des graines que de couper une bouture ou d'arracher un pied! je ne vais pas arracher un rejet de tous les asters qui me plaisent! et si dans ma boîte à graines il y a beaucoup de  petits sachets avec un grand point d'interrogation, ça me fait des surprises à venir .. un peu comme un calendrier de l'avent sur toute l'année!
bon, là je m'égare, c'est décembre qui approche! en tous cas, merci des renseignements.
Et non, je ne sème ni pissenlits ni liserons, mes voisins s'en chargent!
Revenir en haut Aller en bas
christine42

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 54
Localisation : landes 40
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   Jeu 30 Nov 2017 - 8:05

superbe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait de septembre:Aster dumosus 'Prof. Anton Kippenberg'
» Portrait du mois : Aster alpinus
» Aster (Novi Belgii) ?
» Aster d'automne (Aster novi-belgii / Aster novi-angliae)
» Boutures d'Aster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: