plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez
 

 Pelargonium nephrophyllum

Aller en bas 
AuteurMessage
acantho



Nombre de messages : 3655
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitimeMar 22 Jan 2013 - 23:35

2 graines obtenues en Afrique du Sud puis semées sans prétraitements le 13 avril 2010, dans une serre, 2 germinations 4 semaines plus tard et 2 plantes qui ont décidé de fleurir cette année. Very Happy

Voici donc des Pelargonium nephrophyllum. Ils ont été photographiés le 22 décembre 2012. Et on va être plus dans le domaine de la curiosité que d’autres choses.

Pelargonium nephrophyllum Img_9710

Pelargonium nephrophyllum Img_9711
Ben oui ! Pelargonium nephrophyllum est un petiot. Et un petiot classé dans la fameuse section Hoarea. C’est une plante très rare, protégée et probablement en voie de disparition alors qu’elle poussait en abondance il y a de cela quelques années. On aurait même pu ne jamais en entendre parler puisque ce Pelargonium n’a été découvert et identifié qu’en 1992.
Mes graines provenaient de plantes cultivées dans un jardin en Afrique du Sud. Ce qui n’est pas gênant dans la mesure où cette espèce a conservé ses caractéristiques.

Enfin ..... presque ! Voilà encore des pélargos qui n’ont pas compris que cela ne sert à rien de s’allonger pour chercher la lumière. On est en Lorraine, et la lumière du soleil, Rolling Eyes ..... faut faire sans !
Normalement, sa taille est comprise entre 5 et 12 cm. en fleurs. Pas plus ! Avec Pelargonium campestre, il est le plus petit Pelargonium connu au monde. Ceux que je présente font dans les 18 cm de hauteur.
Pour avoir une idée plus précise (ou réelle) de sa taille, on pourra consulter le site de la Société japonaise des plantes succulentes avec ce lien.
http://www7a.biglobe.ne.jp/~JSS/succu-phpto/pelargonium/nephrophyllum02.htm
Et pas de fantasmes sur le tubercule, l’image est trompeuse car il ne dépasse pas 25 mm de diamètre. Toujours sur le tubercule, c’est une erreur que de le mettre à l’air. Il est toujours sous le niveau du sol.

Pelargonium nephrophyllum Img_9712
Les pseudo-ombelles sont composées de 3 à 7 fleurs dans une parfaite symétrie. Les pétales ont des teintes qui varient du rose pâle au rose saumon, avec des marques plus ou moins orangées. Question dimension, pas besoin d’une loupe, Laughing mais ..... les pétales ne dépasseront jamais 15 mm en longueur, et pour leur largeur, 8 mm pour les supérieurs et 3 à 4 mm pour les inférieurs. Ben oui .....

Pelargonium nephrophyllum Img_9713

En gratouillant un peu dans le gravier, j’ai trouvé une nouvelle tige florale .....

Pelargonium nephrophyllum Img_9811
Si si ! Y a pas de doutes. Là, j’ai sorti la loupe. C’est sûr que cette prochaine floraison n’est pas pour demain. Par contre, je ne crois pas qu’une floraison décalée à ce point sur une même plante soit courante chez les Hoarea.
Peut-être qu’il y a un message subliminal dans ce comportement scratch , ..... du genre « Hé ! Qui c’est qui s’occupe de ma pollinisation ? » ..... du coup,..... j’ai préparé les pinceaux. geek

Si ces Pelargonium sont en voie de disparition, c’est déjà parce que leur aire de répartition est minuscule. On ne les trouve que sur quelques pentes pierreuses à l’étage collinéen ainsi que sur des plateaux sablonneux situés à l’ouest des montagnes de Matsikamma, près des villes de Vanrhynsdorp et de Klawer dans le nord du Cap-Occidental. Un endroit aride, chauffé à blanc par un soleil de plomb, et qui est un paradis pour les plantes succulentes de petite taille. A tel point que la région du Cap-Occidental dans sa globalité abrite1/3 des plantes succulentes naines au monde.

Pelargonium nephrophyllum Img_1510

Question environnement, c’est une catastrophe. Cette région possède le triste record du plus grand nombre d’espèces en voie de disparition au monde. Et donc, mon petit Pelargonium ..... il est dans le lot. Pelargonium nephrophyllum Triste-mouchoir-924

Voici quelques chiffres extraits des statistiques nationales d’Afrique du Sud sur la flore du Cap-Occidental. study

Sur les 10630 taxa répertoriés, 1771 sont directement menacés d’extinction. Soit 16,6% de la flore.
Si on ajoute les plantes rares et celles qui sont déclinantes, on arrive à 3046 taxa. Soit 28,6% de la flore. pale
Dans cette région, l’endémisme est énorme. Ce ne sont pas moins de 6624 taxa qui ont été répertoriés.
Sur ces 6624 taxa, 1695 sont directement menacés d’extinction. Soit 25.6% du total.
Sur le même principe que précédemment, si on ajoute les plantes rares et celles qui sont déclinantes, on arrive à la « bagatelle » de 2878 taxa, soit 43,4 % de cette flore si particulière. affraid
Et je ne compte pas les 24 espèces qui ont totalement disparues ces derniers temps. Mais peut-être sont-elles encore cultivées dans nos jardins .....

Les raisons de ces extinctions et menaces sont classiques. Dans le cas de ce Pelargonium nephrophyllum, eh bien, il faut dire que les terres où il prospère conviennent à la culture du blé et à l’implantation des vignes. Ben oui ! Faut bien manger et faut bien boire.
Au sujet de l’implantation des vignes. Elle a été boostée par la libération de Nelson Mandela en 1990 ..... En fait, sa libération a provoqué la fin de l’Apartheid et donc, du boycott international qui lui était lié. Si j’ajoute qu’outre les autochtones, les anglais et les allemands adorent ces breuvages exotiques Pelargonium nephrophyllum 0014 .....

Vu du ciel, on voit ces fameuses zones cultivées. À l’est de Klawer.....

Pelargonium nephrophyllum Klawer10
Près de la ferme Sandkraal.....

Pelargonium nephrophyllum Ferme_10
Et puis, près de Klawer, le surpâturage sur des sols sablonneux provoque une forte érosion. On peut en voir les dégâts avec ce lien. http://www.colinpatersonjones.co.za/gallery3/var/albums/050107CPJ28ed.jpg?m=1344954288
Dans ce coin, les précipitations annuelles ne sont comprises qu’entre 100 et 200 mm. C’est dire leurs violences.
Bien sûr. Ces zones ne sont pas prises au hasard. Le peu de Pelargonium nephrophyllum présents dans les herbiers proviennent précisément et uniquement de ces endroits.

Ce Pelargonium est très étrange et je vais vous faire partager quelques-uns de ses secrets. bounce
Déjà, son cycle de végétation est unique dans le genre. Alors que la grande majorité des Pelargonium de la section Hoarea fleurit après la fanaison du feuillage, celui-là commence sa floraison avant l’apparition des feuilles. Il est donc plus préoccupé à faire des graines que d’emmagasiner des réserves au niveau de sa racine, vu que c’est une plante géophyte. Ce petiot a bien compris que dans le milieu hostile dans lequel il vit, il vaut mieux privilégier sa descendance plutôt que de s’occuper de son bien-être. De toute manière, avec les feuilles que Dame Nature l’a affublé silent ..... C’est peut-être aussi la raison pour laquelle la germination de ses graines est si facile à obtenir.

Pelargonium nephrophyllum Img_9714
Je ne l’ai pas photographié à ce moment-là, mais c’est assez bizarre de voir 2 petites tiges toutes grêles émerger verticalement du sol lorsque qu’il quitte sa dormance. Dormance qui est interrompue par la saison des pluies, qui, dans cette région, sont hivernales.

Autre particularité, il quitte cette dormance tardivement. C’est qu’il n’est pas pressé d’aller voir ce qui se passe au-dessus du niveau du sol. Il n’est en végétation (visible) que de fin février à fin avril. (chez lui, dans l’hémisphère sud) Cela explique en partie le peu d’information que l’on possède sur ce Pelargonium et notamment au niveau des herbiers. Il parait que, dans cette région, cette période de l’année n’est pas propice à botaniser. Peu d’espèces sont en fleurs. Je crois aussi que pour les détecter sur des sols sableux ou sur des terres rouges, ..... faut se lever de bonne heure.
Je n’ai pas de documentation sur ce sujet, mais il se pourrait fort bien que ce Pelargonium soit inféodé à un seul insecte pollinisateur, uniquement présent à cette époque de l’année. Une dépendance qui n’arrangerait rien pour sa pérennité.

Le feuillage est également unique dans cette section de Pelargonium. On l’aura deviné à son épithète, ses feuilles sont en forme de reins. C’est le seul chez les Hoarea qui sont plus de 60. De tous petits reins. De minuscules reins. Les feuilles longuement pétiolées ne dépasseront jamais 25 à 27 mm, aussi bien en largeur qu’en longueur.
3 ou 4 semaines après l’éclosion des premières fleurs, une feuille s’est formée. Juste pour me contrarier dans ma présentation. On va dire que c’est l’exception qui confirme la règle. Neutral

Pelargonium nephrophyllum Img_9810
Par rapport aux limbes, les pétioles sont très long, jusqu’à 8 cm, pour un diamètre d’1 mm. Dès qu’ils naissent sur le tubercule, ils rampent à même le sol, (histoire de ne pas trop s’épuiser) et puis, brusquement, ils s’érigent verticalement, fiers de montrer leur feuille. Généralement, ce tour de force a lieu à mi longueur.
De plus près .....

Pelargonium nephrophyllum Img_9715
Ce n’est pas de la poussière que l’on voit ..... ce sont des poils microscopiques. Sinon, le revers des feuilles est pourpré.

Un dernier petit truc. Ces Pelargonium aiment les sols calcaires, mais, pour le moment, je les ai laissés dans leur pot de semis dont le substrat est plutôt neutre. (ph de 6,5) Environ 5 volumes d’un terreau de plantation, avec 3 vol. de sable de Moselle assez fin et 8 vol. de gravier dans des graduations progressives. Ils ont l’air d’apprécier.

Alors ! L’est-y pas curieux ? Ce tout petit pélargonium ? Very Happy ......
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10935
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Re: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitimeMer 23 Jan 2013 - 7:55

Fantastique présentation Acantho : tu t'es surpassé pour 2013. Il y a tout dans cette fiche, ça va bien au delà de la simple description botanique et c'est ce que j'adore I love you ! Multiplie ce petiot, il faut vraiment l'amener à la pérénité cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
rochefort



Nombre de messages : 213
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 22/02/2012

Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Re: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitimeMer 23 Jan 2013 - 19:16


Bravo et merci pour cette présentation. Voici encore un exemple intéressant de la flore de cette région du monde.

Revenir en haut Aller en bas
BULBISSIME
King of bulbes
BULBISSIME

Nombre de messages : 3323
Age : 53
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 01/01/2008

Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Re: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitimeMer 23 Jan 2013 - 23:32

J'applaudis des 4 mains et des 4 pieds !!!!! bounce bounce bounce bounce
Bravo et merci Acantho pour cette encore génialissime présentation, exhaustive, documentée et humoristico-scientifique comme j'en raffole.

Comme l'a dit BIO, tu commences 2013 en beauté, j'espère que tu vas tenir cette forme les 342 jours qui restent avant 2014 !

Dernier détail,.. je lui souhaite une importante descendance à ton petiot.....


_________________
Pelargonium nephrophyllum Galle_11 "Ma racine est au fond des bois" E.Gallé
La station météo du jardin : http://arrogest.com/meteo/Current_Vantage_Pro.htm
Pages Facebook : https://www.facebook.com/IrisOncocyclus et https://www.facebook.com/BulbesCormesRhizomesetTubercules
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/IrisOncocyclus
acantho



Nombre de messages : 3655
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Re: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitimeMer 23 Jan 2013 - 23:38

Je suis ravi que cela ait plu. Very Happy Quant à sa descendance ..... Ce n’est pas gagné. Mais je vais m’appliquer.

Mon deuxième Pelargonium nephrophyllum est maintenant en fleurs et par chance, les pétales ont une couleur différente de celui que je viens de présenter.
Voici donc des photos toutes fraiches qui illustrent bien cette variabilité.

Pelargonium nephrophyllum Img_1010

Pelargonium nephrophyllum Img_1011

Revenir en haut Aller en bas
BULBISSIME
King of bulbes
BULBISSIME

Nombre de messages : 3323
Age : 53
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 01/01/2008

Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Re: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitimeMer 23 Jan 2013 - 23:46

Superbe variation ! et images :-)
Merci Acantho.

_________________
Pelargonium nephrophyllum Galle_11 "Ma racine est au fond des bois" E.Gallé
La station météo du jardin : http://arrogest.com/meteo/Current_Vantage_Pro.htm
Pages Facebook : https://www.facebook.com/IrisOncocyclus et https://www.facebook.com/BulbesCormesRhizomesetTubercules
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/IrisOncocyclus
Contenu sponsorisé




Pelargonium nephrophyllum Empty
MessageSujet: Re: Pelargonium nephrophyllum   Pelargonium nephrophyllum Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pelargonium nephrophyllum
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pelargonium nephrophyllum
» Pelargonium alternans
» Pelargonium mutans
» Pelargonium ……..carnosum
» Pelargonium ferulaceaum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes exotiques :: Les Pelargonium-
Sauter vers: