plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Portrait du mois : Campanula carpatica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pollen



Nombre de messages : 399
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Portrait du mois : Campanula carpatica   Sam 6 Aoû 2011 - 23:39

Finesse, grâce et élégance...Voila des mots qui ont été inventés pour elle ! Absolument indispensable l'été au jardin de rocaille pour sa profusion de jolies fleurs et sa tendre couleur bleue, c'est bien sûr Campanula carpatica ... flower

Tout est dans le nom ; Inutile donc, de vous préciser que c'est une Campanulaceae et qu'elle est originaire des contrées rocheuses d'Europe centrale. On l'appelle aussi « Tussock Bellflower » dans la langue de Shakespeare. Petit zoom :





Elle s'épanouit essentiellement durant les mois de juillet et d'août sur de fines tiges à la sève laiteuse d'une trentaine de centimètres de hauteur, sur un joli feuillage ovale et denté d'un vert lumineux. Sa souplesse et sa tendance à l'étalement la prédisposent à meubler les espaces vacants ou à retomber joliment au dessus d'un surplomb. Rocailles et murets sont donc les lieux privilégiés qui la mettent bien en valeur. Et on la trouve aussi dans la forme blanche pour varier les plaisirs !

Sa culture est d'une grande simplicité pourvu qu'elle dispose d'un sol humifère bien drainé l'hiver et d'un peu de fraîcheur au pied l'été. Un soleil pas trop brûlant comme la mi-ombre la satisferont (plein soleil chez moi avec un paillage au sol) et le calcaire ne la fera pas fuir.

A la mauvaise saison, ses tiges sèchent, mais de nouvelles feuilles apparaissent au ras du sol dès les premières belles journées de fin d'hiver. Elle résiste en effet sans problème à de basses températures si le sol ne n'est pas détrempé (pour ma part, je n'ai jamais installé de protection). Mais attention, les printemps pluvieux peuvent lui attirer les pires ennuis (du genre baveux avec des cornes, si vous voyez ce que je veux dire... alien ). Il m'est ainsi arrivé de perdre des touffes très prometteuses, totalement ravagées en une seule nuit par un escadron de gastéropodes ayant fait un mémorable festin... pale

Mais une fois surmontée cette délicate période, ses jolies clochettes de 3 centimètres de diamètre, (non parfumées) se tourneront vers le soleil comme des paraboles et se laisseront volontiers visiter par les abeilles.





Et vous pourrez ôter, avec un peu de patience, les fleurs fanées d'un petit coup d'ongle, ce qui permettra de favoriser une floraison bien soutenue.

On peut facilement la multiplier par division Laughing (les mathématiques botaniques sont ainsi faites!) au printemps. On peut aussi effectuer un semis à la même période ou dès maturité des graines. Si vous l'avez déjà tenté, n'hésitez pas à compléter ce post. Il semble que les semis spontanés fonctionnent bien aussi, mais n'en ai jamais constaté car j'élimine rapidement les fleurs fanées...

Ce n'est certes pas une rareté et vous la cultivez sans doute toutes et tous. Mais il est vrai que cette pensionnaire rend de grands services à une saison où les floraisons s'appauvrissent et qu'elle redonne des couleurs au décor qui vire au vert Very Happy ....



Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Portrait du mois : Campanula carpatica   Jeu 8 Sep 2011 - 0:39

J’ai déjà cultivé cette campanule, et c’est vrai qu’elle ne déçoit pas. S’il y a effectivement des formes blanches, il y a aussi pas mal de variantes dans les bleus, il y a même (ou il y a eu) des ‘Flora Plena’, en témoignent les très nombreux cultivars existants. (pas loin d’une trentaine). On trouve aussi des petiotes d’une dizaine de cm de hauteur. bounce

Pour le semis, et comme pour beaucoup de campanules, les graines germent directement (et assez rapidement) à environ 20°C. Pas besoin d’artifices, de vernalisation, de lumière …… Par contre, et comme pour toutes les campanules, les graines qui ont subi une petite dessiccation germent mieux que des graines fraîches.
Alors, pour les amateurs de bonnes statistiques, il vaut mieux semer au printemps. Maintenant, pour ceux qui ont à semer un milliard de graines, …. c’est quand vous voulez. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait du mois : Campanula carpatica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait du mois : Campanula carpatica
» Campanule carpatica (Campanule des Carpates)
» Portrait du mois : Veronica spicata
» Portrait du mois : Ptilotrichum spinosum
» campanule wonder blue vous connaissez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: