plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Eriogonum and Co, la suite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Eriogonum and Co, la suite.   Mer 1 Juin 2011 - 11:47

Nouvelle année de floraisons chez les Eriogonum, avec environ 3 bonnes semaines d’avance. Les pertes ne sont pas énormes, 1 ou 2 plantes Laughing mais pour lesquelles il y a de la réserve, mis à part un magnifique Eriogonum pauciflorum que j’ai réussi à faire mourir de soif. pale …. Pour une plante xérophile, Rolling Eyes …. faut le faire.
Ce qui me chagrine davantage, c’est que la liste des gens compétents, sérieux, qui collectent in natura des graines de ce genre et les proposent à la vente se réduit comme une peau de chagrin.
En 2009, c’était Ron Ratko pour NNS qui arrêtait ses collectes, dans le nord ouest des USA. L’année dernière, c’est la société Rocky Mountain Rare Plants qui mettait la clé sous la porte.

Je crois que maintenant, je vais avoir quelques difficultés pour réaliser mon rêve de cultiver les 41 variétés d’ Eriogonum umbelletum. Wink

Dans les nouveautés, voici justement un Eriogonum umbellatum var. umbellatum dont j’ignore tout de son origine, sauf que c’est une forme collectée sur les Rocheuses, et que …. c’est un petiot. Faut toujours se méfier lorsque l’on fait l’acquisition d’un E. umbellatum sans aucune indication sur sa variété. Si les plus petits atteignent 10 cm de hauteur, (quelques fois moins), les plus grands affraid ……. c’est du 1,2 m, facile. Et y en a même qui frôlent les 2 m Shocked ……




Et si on se rapproche un peu ….

Voici les fleurs 3 semaines plus tard.






Les Eriogonum umbellatum sont largement répartis à l’ouest des Etats-Unis, pas moins de 10 états, et ils sont également présents au Canada. Ça explique un peu aussi ce nombre si élevé de variétés. Bizarrerie des amateurs des plantes qui poussent ailleurs Very Happy ….. il est davantage cultivé en Europe qu’aux USA.
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10677
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Jeu 2 Juin 2011 - 9:05

Laughing c'est vrai qu'on est toujours plus attiré par les "exotiques". En attendant, il n'y a pas des groupes spécialisés que tu pourrais ou aurais rejoints ?
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Ven 10 Juin 2011 - 21:03

Ben si ! Il y en a. Mais pour les Eriogonum, ce que je trouve sur Internet, dans mes bouquins et dans tous les bulletins que je reçois me suffit Laughing … pour le moment. Et puis, faut dire que les Eriogonum font « seulement » partie de mon top 3 des plantes alpines ou adaptées aux rocailles préférées qui ……. commencent par la lettre ‘E’. Wink

Sans oublier que je suis déjà membre de pas mal d’associations. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Lun 18 Juil 2011 - 13:31



Quelques images avec une nouvelle espèce et ses variétés. Heuuuu Laughing ….juste un petit détail. Les photos ont été prises le 15 mai dernier…. Ben oui ! …. Je sais. Embarassed …..

Eriogonum douglasii var. douglasii NNS 03-256. Celui là, il vient de Blue Mountains dans le Comté de Wallowa, ça se trouve dans l’Oregon. Et pour moi, c’est une chance car c’est dans cette population découverte en 1830 que Reveal, grand Maître es Eriogonum outre Atlantique, a choisi un lectotype (une plante référence) lorsqu’il révisa ce genre en 2004. (Il n’y avait pas de spécimen de référence dans la publication d'origine).



Ces ériogonums peuvent former des tapis d’une cinquantaine de cm de diamètre (grand maximum) et leur hauteur varie de 5 à 15 cm. Cultivés dans des sols sableux à graveleux, (30 à 50 % de gravier dans le substrat) ce sont des champions de la sobriété. Ils ont une excellente résistance à la sécheresse et il n’y a rien a redire sur leur rusticité. En fait, ils ne craignent que la pluie en hiver. Rolling Eyes

Les feuilles des Eriogonum douglasii var. douglasii sont plus ou moins recouvertes de poils sur leur face supérieure et tomenteuses sur leur revers. Ce n’est pas toujours évident à discerner…...






La superposition des fleurs n’est pas une particularité de l’espèce. Ce n’est pourtant pas si fréquent. Elles peuvent être jaunes, crème, ocre et même rosâtres.
Voici un spécimen de Californie : http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?enlarge=0000+0000+0708+1592

Si, en 2004, Reveal a définit une forme type, c’est parce qu’ au sud de l’Oregon et dans les régions adjacentes de la Californie et du Nevada, se trouvait une forme plus naine. Elle a été baptisée Eriogonum douglasii var. meridionale.
C’est le nouvel ériogonum que je présente, il est identifié par NNS 04-146. Les graines ont été collectées dans Siskiyou Mountains, à 2225 m d’altitude où il poussait sur des pentes graveleuses et calcaires. Pour le différencier de la variété douglasii, et outre sa taille qui est plus petite sans être un critère déterminant, les feuilles doivent être densément laineuses sur les 2 faces.






J’attends avec impatience sa floraison, mais je crois bien que ce ne sera pas pour cette année. Neutral En attendant, le voici dans son biotope.
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?enlarge=0000+0000+1102+1396

La dernière variété chez les douglasii, c’est la var. elkoense. Elle est uniquement connue au nord-ouest du comté d’Elko, au Nevada. Pour la différencier de la var. meridionale, il faut juste comparer leurs fleurs, elles sont ….. à peine un peu plus grandes. Shocked Et …. je suis toujours à la recherche de cette plante. Very Happy
http://www.fs.fed.us/wildflowers/rareplants/profiles/critically_imperiled/eriogonum_douglasii_var_elkoense/index.shtml

Malgré son aire de répartition « minuscule », il ne fait l’objet d’aucune protection. Alors, bounce …. l’espoir est permis.


Photographié le 30 juin, voici un vénérable ériogonum qui vit sa vie à l’extérieur mais en étant protégé des pluies hivernales. Il s’agit d’ Eriogonum jamesii var. jamesii. qui est issu d’un semis effectué à la fin du XXe siècle avec des graines collectées au Nouveau-Mexique. Very Happy

Bien qu’on le trouve également dans l’Arizona, au sud du Colorado, à l’est du Texas et de l’Oklahoma, il est franchement à son aise en Lorraine. Même pas froid ! Je le cultive plein sud non ombragé dans un sol légèrement calcaire agrémenté d’un peu de terreaux, de sable, et de petits graviers à hauteur d’une trentaine de %. Mais il sait se contenter de sols plus pauvres. Drainage impeccable, bien sûr.



Particularité des feuilles, ovales, verdâtres et presque glabres sur leur face supérieure, grisâtres et tomenteuses au revers.



Nombreux sont les E. jamesii qui possèdent des fleurs jaunes à jaune très pâle, au point de les confondre avec certains E. umbellatum, celui-ci sera couleur d’ivoire.



C’est une espèce à floraison estivale. J’essaierai de faire d’autres photos dans quelques jours. En attendant, en voici un près du lac Quemado au centre ouest du N-M. http://www.wnmu.edu/academic/nspages/gilaflora/e_jamesii.jpg

Cerise sur le gâteau, geek il s’agit d’une espèce pleine d’avenir ; http://plantes-davenir.loncletom.fr/plants/eriogonum-jamesii/
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10677
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Mar 19 Juil 2011 - 0:26

c'est un article de pro que tu nous as fait là : j'espère que les sajistes liront car c'est une pure merveille : bravo à toi pour ta passion et ton goût de la transmettre cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Mar 19 Juil 2011 - 22:34

Embarassed Embarassed

Ce qui serait bien aussi, c’est que des personnes, sajistes ou pas, qui auraient fait l’acquisition de l’un de ces ériogonums dans les années 2007 et 2008 à nos foires aux plantules, (Nancy et Paris) viennent nous faire part de leurs expériences de culture. Réussite ou échec, peu importe. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10677
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Mer 20 Juil 2011 - 13:05

moi j'en ai un depuis des années, avec quelques feuilles en vie, mais manifestement il n'est pas heureux : pas assez de soleil Question
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Jeu 24 Nov 2011 - 23:33

Comme promis, revoici Eriogonum jamesii var jamesii pris en photo ….. le 2 août de cette année. …. Ben oui Rolling Eyes …….

Une floraison assez longue. Et vu comme çà, il n’a pas trop l’air de me tenir rigueur de le cultiver ici.


Faut dire que cet été, ce natif du Nouveau-Mexique a quand même eu un sacré choc. What a Face Thermique en premier lieu. Cela faisait 30 ans qu’il n’avait pas fait aussi froid en juillet dans notre pays…… en plein réchauffement climatique… ça fait un peu désordre. Et la pluie ! Shocked Je n’ai jamais vu autant d’eau en été. …. On est bien loin du climat qu’il règne au sud-ouest des USA à cette époque de l’année.

Pourtant, cet Eriogonum fleurit comme s’il était indifférent à tout çà. Avec un tel coefficient d’adaptation, faut le cultiver. Wink


Un autre. Eriogonum wrightii var. subscaposum. Il fleurit lui aussi en plein été, de juin à septembre. Les photos ont été prises début juillet.

Ce natif de Californie ou du Nevada a un port plutôt compact, mais on le trouve aussi dans une forme rampante, légèrement arbustive et haute que de quelques cm. Je tacherai de montrer cette autre forme en fleurs l’année prochaine.


Chez les « wrigthii », les fleurs sont relativement petites. Vers la fin de leur floraison, elles prendront une teinte rosée, voire rougeâtre.




On trouvera des photos à la pelle ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fleurbleue



Nombre de messages : 504
Localisation : sud ouest lyon
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Ven 25 Nov 2011 - 10:42

Que de petits bijoux chez toi Acantho ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesjardinsdesgrims.fr/
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Dim 27 Nov 2011 - 9:25

Merci fleurbleue. Faut dire que je les bichonne, ces «petits bijoux». Ils ont presque tous rejoint leurs quartiers d’hiver. Bien à l’abri des prochaines pluies. Very Happy

Encore un petit mot sur ces Eriogonum. Paradoxalement, des 2 derniers présentés, c’est Eriogonum wrightii var. subscaposum que l’on trouve le plus facilement en pépinière. Enfin …. de temps en temps …… et bizarrement, c’est le plus « compliqué » des 2 à cultiver. C’est qu’il n’aime pas trop l’humidité hivernale, ce petiot. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10677
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Lun 28 Nov 2011 - 19:21

en tout cas voilà un peu de soleil dans ce temps brumeux drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
sanmas

avatar

Nombre de messages : 278
Localisation : béarn , 64
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   Lun 16 Jan 2012 - 18:05

originales et bellissimes ces bijoux!!!!!!jusqu'a 2m!!!!wahou!!!!!!!

merci pour ce partage!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eriogonum and Co, la suite.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eriogonum and Co, la suite.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eriogonum and Co, la suite.
» La royale suite 95 double!!!Photos bas p.1
» MORT de mes poissons suite à traitement avec EKTOL de JBL , POURQUOI ??
» Catastrophe à l'Ile de Ré suite à la tempête Xinthia
» tremblement suite à des décharges électrique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: