plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Eriogonum and Co

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Eriogonum and Co   Dim 30 Mai 2010 - 11:24

On en a déjà un parlé, de-ci de-là, un petit mot, une petite photo …… mais ce genre mérite tellement mieux. bounce
C’est la raison pour laquelle j’ouvre ce topic sur les Eriogonum. Very Happy

C’est un genre immense, on y trouve des arbustes, des espèces pérennes mais aussi bisannuelles ou annuelles, des monocarpiques, des plantes minuscules, des géantes d’un mètre de hauteur, des plantes alpines ou poussant au niveau de l’océan.
Les 250 espèces Shocked qui forment ce genre s’étendent des Montagnes Rocheuses au Pacifique, du Canada au Mexique. Même s’il s’agit d’un genre uniquement présent à l’ouest du continent nord-américain, certaines espèces possèdent énormément de variantes, la palme à Eriogonum umbellatum et ses 41 variétés. Rolling Eyes

Pour beaucoup d’entre eux, une culture en serre alpine ou sous abri est nécessaire pour qu’ils conservent tout leur éclat. Seul petit défaut que je leur connaisse, ça ne sent pas la rose. Neutral Bon ! Ce n’est pas désagréable. …. Et c’est assez difficile à définir, scratch …… un peu comme le …. sarrasin mouillé….. Laughing

Pour tous ceux qui souhaitent en savoir beaucoup plus sur ce genre, il existe une association ;
http://www.eriogonum.org/

Alors, bien sûr, toutes les espèces que je présente sont issues de mes semis. Et comme leurs fleurs ont la particularité de changer de teinte en vieillissant, je referai d’autres photos un peu plus tard. Very Happy

J’ouvre la série avec Eriogonum flavum var. piperi. C’est la variété la plus répandue de l’espèce. Celui-ci a comme origine le Comté de Wallowa dans Blue Mountains. C’est dans l’Oregon. Il poussait à 1900 m d’altitude sur des plateaux volcaniques, dans un sol sec, graveleux et argileux, en plein soleil.
Non ! Vous ne rêvez pas. Les fleurs sont bien couvertes de poils. Twisted Evil




La plante dans son pot de 13.
Je pense que là où elle est, elle ne se plait pas trop. Déjà au point de vue de sa taille, elle ne devrait pas dépasser une bonne quinzaine de cm., ici, elle est plus proche de la trentaine. On peut mettre çà sur le dos du manque d’ensoleillement dans la région, mais il y a autre chose. Suspect Si on voit bien le détail de la rosette de feuilles, cette espèce devrait en produire beaucoup plus, elles devraient s’enchevêtrer et former des tapis hirsutes ne dépassant guère 4 à 5 cm. en hauteur. Va falloir que je lui trouve d’autres conditions de vie.

L’ Eriogonum suivant est Eriogonum robustum. Et robuste, il l’est ! Certains l’appellent encore Eriogonum lobbii var. robustum.

Autant le précédent était largement répandu dans le quart nord ouest de l’Amérique du Nord, cet Eriogonum a une aire de distribution réduite, mais alors,….. très réduite. Plus précisément au centre ouest du Nevada. Aux alentours de Reno, Carson City ……C’est le seul endroit, aux US, où le sol est composé d’andésite, (une roche volcanique) avec des concentrations toutes particulières de plagioclase et de pyroxène. (les férus de minéralogie pourront en dire davantage). Wink Toujours est il que cet Eriogonum ne pousse que là.

Les graines de ce p’tit bout d’choux ont été collectées à Carson Range, à 1780 m d’altitude dans le Comté de Washoe.
Contrairement au précédent, les fleurs de celui ci ont la forme globuleuse si particulière aux Eriogonum.

Le feuillage, très attractif, avec de petites feuilles bleutées et pubescentes.

Et pour donner une idée de sa taille, le voici dans un pot de 13 cm de côté.

Il est cultivé dans un sol neutre, bien drainé, et j’ai bien l’impression à le voir fleurir ainsi que son envie d’andésite lui est passée…..

Je crois maintenant qu’il est temps de rendre une petite visite à la famille des Eriogonum aux feuilles ovales et à quelques unes de ses 11 variétés. bounce

Et je commence par l’espèce type, Eriogonum ovalifolium var. ovalifolium, que les gens du Nevada s’obstinent encore à appeler var. nevadense, s’il pousse dans leur Etat, Rolling Eyes ….. bien entendu. Peut être que dans une prochaine révision du genre Eriogonum les arguments en faveur des petites différences au sein de cette espèce seront prises en compte, mais en attendant, voici un spécimen lorrain de E. ovalifolium var. ovalifolium dont les parents résident dans le Comté de Churchill, …. au Nevada.. Laughing

Un moment particulier de la floraison où les boutons floraux éclosent les uns après les autres. I love you

La plante telle qu’on la voit, a conservé les mêmes caractéristiques que celles in natura, à 1830 m d’altitude. 16 cm de hauteur et une dizaine de cm en tour de taille. Elle devrait s’élargir quand même un peu plus avec le temps. D’après les américains qui ont collectés les graines, dans quelques semaines, les fleurs devraient prendre des teintes vieux rose rouillé foncé geek …….. Bon ! On va attendre pour voir …..

Il va falloir attendre également pour la suite …… mais moins longtemps. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pollen



Nombre de messages : 392
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Dim 30 Mai 2010 - 22:37

Voila un genre dont on ne parle guère et sur lequel mes connaissances sont totalement défaillantes Embarassed . Au fait, à quelle famille appartient cette plante ? Les fleurs, toutes étamines dehors, font penser à des feux d'artifice ! J'attends la suite du spectacle avec impatience cyclops ... et me réjouis à l'avance du bouquet final... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Lun 31 Mai 2010 - 9:17

Famille des Polygonaceae. Beaucoup de genres peu courants, …. mais on y trouve les Rheum, Muehlenbeckia, Polygonum, Persicaria, Bistorta pour les plus connus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10641
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Lun 31 Mai 2010 - 19:23

J'adore le jaune du dernier, ce jaune léger qu'on retrouve aussi chez certains narcisses : magnifique Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Mer 2 Juin 2010 - 10:01

Dans la famille des feuilles ovales, j’ai aussi Eriogonum ovalifolium var. purpureum, et qui, bien sûr, Laughing ….. possède des fleurs blanches. Rolling Eyes Rien d’anormal, c’est la variété la plus répandue de l’espèce. Du Canada au Mexique. Alors les couleurs, …. des blancs, des crèmes, des jaunes, des roses, des rouges, des pourpres (ouf, il y en a aussi) des bicolores …… et des ….plein de teintes intermédiaires. tongue

Je le trouve superbe et ne m’en lasse pas. Une petite série de photos s’impose……
Un petit com. Cette espèce et quelques autres ont tendance à faire des tiges florales relativement longues. Les ombelles, elles, elles s’en fichent. Et ça grossit, ça grossit à qui mieux mieux. A un moment donné, la tige, elle en a marre, et elle s’affale sur le sol entraînant dans sa chute le pompon floral. Et le pompon, il n’a pas intérêt à la ramener vu que c’est de sa faute. Donc il continue de fleurir. A même le sol.
Ce phénomène est accentué en culture, s’il y avait autant de soleil dans la région qu’il y en a en Californie, dans le Nevada …. Ça se saurait ! Même en culture plein sol, ça se produit. Very Happy

Et je n’en rajoute pas si par hasard, un gros balourd de bourdon a décidé de faire une pause sur le pompon. Evil or Very Mad

Retour aux photos….
Un autre pot.


Même sans les fleurs, ces Eriogonum sont choux.




Logiquement, si un américain n’était pas passé par le Comté d’Emery, dans l’Utah, et n’avait pas ramassé quelques fleurs séchées de cet Eriogonum pour en extraire des graines, la plante que je présente devrait être là-bas, avec ses parents et ses cousins, à 2200 m d’altitude. Quand on y pense, ….. c’est dingue. pale

Voici un autre Eriogonum ovalifolium. Je n’ai pas d’infos sur sa variété…... on va attendre le vieillissement des fleurs, mais j’ai voulu lui faire l’honneur d’une photo car il est très florifère. Lui, il vient de Wallowa Mountains, dans l’Oregon.




Le prochain petiot aux feuilles ovales est super choux. Une vraie plante alpine en provenance du Nevada. Patience. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10641
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Mer 2 Juin 2010 - 12:50

Dans la nature, les graines n'auraient peut-être pas trouvé un endroit pour germer, ou bien auraient été grignotées par un insecte : pleins de solutions possibles alien
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Jeu 3 Juin 2010 - 13:16

Et c’est peut être mieux ainsi. Very Happy

Bon ! 3300 m. Ça fait haut, hein ? C’est pourtant à cette hauteur que cet Eriogonum ovalifolium var. nivale se rencontre si l’on est dans Schell Creek Range, une ligne montagneuse du Nevada. Mais on le trouve aussi sur pas mal de sommets des Rocheuses.
Un coussinet peu connu. Wink



Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10641
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Jeu 3 Juin 2010 - 13:57

vu la hauteur des hampes florales, on voit que ces cousins dans la nature ne doivent pas rigoler tous les jours Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
Pollen



Nombre de messages : 392
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Sam 5 Juin 2010 - 22:40

Vraiment des plantes originales ! Mais ces hautes-montagnardes ne tournent-elles pas trop de l'oeil en été sous nos latitudes Neutral ?
Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Dim 13 Juin 2010 - 20:59

Pollen a écrit:
Mais ces hautes-montagnardes ne tournent-elles pas trop de l'oeil en été sous nos latitudes Neutral ?

En été, ben non ! Au contraire, ce sont des plantes de plein soleil. Et plus il fait chaud, plus elles sont contentes. Quand au froid, ces Eriogonum s’en fichent complètement. Very Happy

Comme bien d’autres plantes alpines, les Eriogonum n’aiment pas beaucoup les environnements trop humides en hiver. D’ailleurs, il existe pas mal d’espèces xérophytes.
Ceux qui ont un feuillage gris, ceux dont les feuilles sont couvertes de poils assez long ou d’un genre de duvet épais comme les E. ovalifolium, sont à cultiver sous abri, en serre alpine par exemple, pour pouvoir les apprécier pleinement. Ce n’est qu’à cette condition que le feuillage gardera son éclat.

Mais ça ne veut pas dire qu’ils sont incultivables en rocaille. Les deux prochains que je présente sont cultivés en rocaille découverte au pied des Vosges. bounce

Le premier d’entre eux, qui mériterait vraiment d’être cultivé plus souvent, c’est Eriogonum gracilipes. Il ne dépasse pas les 10 / 15 cm en hauteur et a pour origine une aire relativement restreinte, à l’Est de la Californie et aux régions adjacentes du Nevada. Celui ci vient des hauteurs de White Mountains, 3980 m, dans le Comté de Mono, en Californie. Si cette forme pousse sur calcaire, il en est d’autres qui prospèrent sur granit.



J’en avais apporté 2 pots cette année à notre foire aux plantules de Paris.

Voici un de ses frères cultivé en rocaille extérieure. (sans protections en hiver). On distingue le changement de couleur des fleurs.

Comme tout collectionneur, j’ai un rêve. C’est celui de posséder les 41 variétés d’ Eriogonum umbellatum en même temps. Et cerise sur le gâteau, qu’ils fleurissent la même année.

En attendant, voici Eriogonum umbellatum var. dichrocephalum. Il y en avait aussi à Paris. Wink

C’est un arbuste qui reste prostré et qui ne dépassera pas la trentaine de cm. en hauteur. Il est originaire de White Mountains dans le Comté d’Ynyo, en Californie, où il poussait à 3200 m d’altitude. Les fleurs devraient rapidement virer dans des teintes rougeâtres. Mais en attendant Basketball …..



Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10641
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Lun 14 Juin 2010 - 19:05

tu as des rêves bizarres Acantho bom Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 58
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Ven 18 Juin 2010 - 18:27

Feuillage, fleur, tout est stupéfiant de beauté flower

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Jeu 2 Déc 2010 - 10:06

Fin juillet, j’avais fait une série de photos d’autres Eriogonum en fleurs, … et je n’ai pas eu l’occasion de les poster. silent
Puisque du côté des floraisons dans la grande famille des plantes alpines, c’est plutôt l’époque des vaches maigres, je vous propose 2 espèces à floraison estivale qu’il vaut mieux protéger des pluies hivernales. Chochottes, … peut être Wink ….. mais des raretés en culture. drunken

Le premier est Eriogonum pauciflorum. Il est issu d’un semis effectué en 2008 avec des graines collectées dans le comté de Johnson, au le nord du Wyoming et à 2700 m d’altitude. Contrairement aux autres Eriogonum que je possède, celui-ci a une floraison étalée dans le temps. On peu voir sur la photo une fleur fanée et d’autres fraîchement écloses.


Un gros plan d’une fleur …


Histoire de confirmer la rusticité de cette espèce, voici un lien qui la montre en culture au Canada.
http://www.em.ca/garden/native/nat_Eriogonum_pauciflorum.html

Le suivant est encore plus compliqué à conserver à l’extérieur. Protections hivernales obligatoires ou culture en serre alpine. Il s’agit d’ Eriogonum shockleyi. Il provient lui aussi d’un semis réalisé en 2008 avec des graines collectées cette fois ci dans le comté de Millard dans l’Utah, à 1800 m d’altitude. Les fleurs peuvent être blanchâtres, dans des tons rosâtres ou jaunes.

Avec un peu plus de soleil, le port aurait été plus étalé.

D’un peu plus près …..

Ben non ! La photo n’est pas floue. Cet Eriogonum est emmitouflé dans des poils qui font penser à une sorte de laine. C’est la raison pour laquelle il faut le protéger des pluies hivernales.

Voici un lien pour le voir in-situ.
http://calphotos.berkeley.edu/cgi/img_query?stat=BROWSE_IMG&query_src=photos_browseimgs_plant_sci&where-genre=Plant&where-taxon=Eriogonum+shockleyi+var.+shockleyi&title_tag=Eriogonum+shockleyi+var.+shockleyi

Et je termine cette petite série par Eriogonum ovalifolium var. purpureum, déjà présenté, mais qui avait à cette époque revêtu ses habits de fin de floraison.


Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de photographier toute une série d’ Eriogonum umbellatum dans diverses variétés dont un sublime E. umbellatum var. minus. Ce sera pour l’année prochaine. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10641
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   Jeu 2 Déc 2010 - 13:06

ah ça fait du bien de lire un post acanthoesque Very Happy ! Les photos dans la nature sont impressionnantes, surtout les tapis en plein désert Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eriogonum and Co   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eriogonum and Co
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eriogonum
» Eriogonum and Co
» Eriogonum and Co, la suite.
» Eriogonum arborescens
» Une rocaille en juillet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: