plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Et si on parlait d’Acantho …..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 24 Juin 2009 - 0:37

Mais non, Laughing rassurez vous, je ne vais pas vous raconter ma vie. Je vais vous présenter une toute petite partie de ma collection d’ Acantholimon. Enfin, ceux qui fleurissent ou qui ont fleurit, ou plutôt, Laughing …. ceux pour lesquels j’ai eu le réflexe de me servir de l’APN.

Pour les identifications, va falloir me croire sur parole. Je fais, par la force des choses, confiance aux collecteurs qui ramènent des graines des pays qu’ils visitent. Ça me semble de moins en moins crédible, Rolling Eyes …… mais comme il n’existe que peu ou prou de bouquins traitant de ce genre.

Comme pour les Lewisia, tous mes Acantholimon sont issus de mes semis.

Voici Acantholimon alberti originaire du Kazakhstan.


Avec une petite floraison cette année, voici Acantholimon lycopodioides. Ce n’est pas la première fois que l’on en parle sur le forum, mais il a quitté son pot l’année dernière pour tenter l’aventure en extérieur. Wink Il a comme origine le Pamir. Les graines ont été collectées à Ladakh Range, en Inde, à 4200m d’altitude.


L’épithète a été choisi pour la forme et la position des fleurs sur leur tige avant qu’elles n’éclosent.

Même pour les pros, il est difficile de bien identifier les espèces d’ Acantholimon. Et bien on va appeler celui-là Acantholimon sp.


Aaaah. Si seulement il faisait des graines. Cet Acantholimon litwinovii a décidé de gagner le concours de l’ Acantholimon le plus florifère de la saison. bounce


Sous un autre angle …..


Je ne m’en lasse pas, Very Happy un petit gros plan ……


Les graines provenaient du jardin botanique de Denvers. Longtemps, quelques sajistes et moi même, avons cru que le manque de graines sur les pieds d’Acantholimon cultivés en Occident tenait d’une mauvaise pollinisation. Il n’en est rien. Il s’agit tout simplement d’un manque d’ensoleillement et surtout d’un manque de chaleur. Le Colorado, entre autre, offre aux Acantholimon la température nécessaire pour que les graines arrivent à maturité. On peut légitimement penser qu’avec une canicule, nous puissions obtenir des graines viables sur des pieds de bonne vigueur. tongue

A suivre ……
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 24 Juin 2009 - 10:01

La dernière espèce est somptueuse. Chez moi, mon immense tapis de A. glumaceum ne fleurit que très parcimonieusement, mais il a de l'ombre le matin, et peut-être ceci explique-t-il cela ! En tout cas, je recommande à toutes les personnes qui passent sur ce forum de cultiver au moins un Acantholimon, ce sont des plantes qui forment des coussins étonnants !
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
polgara81

avatar

Nombre de messages : 532
Age : 36
Localisation : Ardèche nord
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 24 Juin 2009 - 10:21

Je suis sous le charme drunken

Je ne connaissais pas ce genre...j'imagine qu'il n'aime pas avoir les pieds dans l'eau.

Bises
VAL
Revenir en haut Aller en bas
http://lepetitmondedepolgara.blogspot.com/
Xav

avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 24 Juin 2009 - 12:43

C'est splendide!
Où trouver toutes ces espèces?
Elles devraient se plaire,enfin certaines,sous le soleil du sud est! Cool
Revenir en haut Aller en bas
breton



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 24 Juin 2009 - 15:44

Salut Acantho mais comment fais-tu pour adapter des plantes de climat complètement différent du notre ?
As-tu un peu de déchet ou tout pousse ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
moricais

avatar

Nombre de messages : 749
Age : 56
Localisation : Fay de Bretagne (44)
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 24 Juin 2009 - 23:13

Xav a écrit:
C'est splendide!
Où trouver toutes ces espèces?
Elles devraient se plaire,enfin certaines,sous le soleil du sud est! Cool

A la foire aux plantules de la SAJA lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://gardenbreizh.org/photos/moricais/album-5714.html
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 25 Juin 2009 - 0:22

Ah que non, Val, ils n’aiment pas du tout l’humidité stagnante. Evil or Very Mad

Leur aire de répartition va du Proche Orient à l’Asie Centrale. C’est peu dire si leurs conditions de vie sont rudes. Sécheresses prolongées dans la période estivale, températures à faire passer l’envie d’aller voir dehors ce qui s’y passe, un peu d’humidité, souvent apportée par la fonte des neiges printanières et pendant les jours les plus courts. Mais toujours avec parcimonie. pale

On pourrait croire que ces espèces sont incultivables, que nenni ! Basketball

Sol calcaire, caillouteux à souhait pour obtenir un très bon drainage, à planter plutôt au sommet d’un petit monticule, et, …… si on le peut, une petite vitre ou bout de plastique transparent au dessus de leur tête pendant les pluies hivernales. Exposition plein soleil.
Pour ma part, ceux que je cultive en plein air le sont en raised bed. Ils disposent d’une hauteur d’environ 40cm d’un mélange bien drainant. Ce qui m’oblige à les arroser de temps en temps en période très chaude. Ils ont passé la fin de l’automne et tout l’hiver sous un tunnel plastique du genre de ceux que l’on trouve en jardineries. Cette couverture laissait passer l’air de tous les côtés.
Le mieux est sans doute de les protéger d’une vitre tous les jours de l’année. Juste une petite plaque de manière à protéger le cœur de la touffe. Mais pour l’esthétisme Laughing ……

Les conditions de vie très dures dans lesquelles les Acantholimon vivent font que ces plantes développent un système racinaire tout simplement impressionnant. De toutes celles dont j’ai mis les racines à nue, c’est une des plus fortes densités qu’il m’ait été permis de voir. C’est une des raisons qui explique, sans doute, la difficulté de cultiver ces espèces en pot. Elles ont besoin d’espace. tongue

Mais rien n’est impossible. cheers On peux très bien cultiver beaucoup ces espèces en rocaille et ne pas les protéger des pluies. Il suffit de voir certaines touffes d’ Acantholimon glumaceum pour s’en convaincre. Seulement, la floraison risque d’en pâtir.
Les touffes, lorsqu’elles se plaisent, peuvent prendre des dimensions fort respectables. Au jardin botanique de Besançon, on peut admirer un Acantholimon acerosum de plus de 60cm de haut, sans les tiges florales. (avec une protection). A voir ici
A Brugge, j’ai vu dans une grande rocaille un Acantholimon glumaceum qui s’étalait sur presque 2m². (sans protections). Shocked

La culture en pot est également possible, de préférence en terre cuite, mais attention aux arrosages. Paradoxalement, ces plantes ont un grand besoin d’humidité en pleine saison. Mais surtout, pas d’eau stagnante. Et croyez moi. J’ai déjà donné. Rolling Eyes Encore cette année, il y a des cadavres. Des morts de soif. Un comble !. No
C’est la seule cause de mes pertes d’ Acantholimon.

Comme l’a écrit moricais, on trouve de plus en plus d’ Acantholimon dans nos foires aux plantules. C’est un pur bonheur, de plus en plus de sociétaires les cultivent, les multiplient et en apportent. Par exemple, cette année à Orléans, on pouvait y trouver 74 godets d’ Acantholimon répartis en 12 espèces différentes. bounce bounce
Ceci est d’autant plus appréciable que rares sont les pépiniéristes qui en proposent, mise à part A. glumaceum, qui est sans doute une des meilleures espèces pour débuter leur culture.

Pour répondre complètement à ta question, Xav, la liste des pépiniéristes qui en proposent est très scratch … fluctuante. J’ai jeté un œil chez Flos-Sabaudiae et chez Pottertons, rien pour le moment. Habituellement, ils en proposent. Mais il y a d’autres fournisseurs, en Hollande notamment, Van den Beuken, De Bilt, …. et sûrement en Angleterre.
C’est que la multiplication des Acantholimon par bouturage n’est pas si facile que ça. Quant aux semis, ce n’est du 100% assuré.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 25 Juin 2009 - 0:27

En attendant d’autres, voici encore une petite rareté.
Acantholimon hypochaerum natif de Turquie. Les graines proviennent de plantes poussant à 1600m d’altitude dans la région de Sipikor.



A suivre ……. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
breton



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 25 Juin 2009 - 8:39

OOOOOOOOhaouuuuuuuuuuu ! cheers Very Happy

Superbes tes plantes, j'en redemande Shocked Laughing
Bravo à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Pollen



Nombre de messages : 396
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Sam 27 Juin 2009 - 23:44

Ce genre manque encore à ma collection. Et ce que je vois me donne envie de remédier à cette lacune... tongue

Donc si je comprends bien A. glumaceum est le plus conciliant ... Mais bigre, il semble être plutôt volumineux pour une petite rocaille (jusqu'à 2 m² Shocked !) et les fleurs pas toujours au rendez-vous ?

Auriez-vous quelques photos de celui-ci pour que je me rende bien compte ?

Merci par avance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Lun 29 Juin 2009 - 19:24

Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 1 Juil 2009 - 23:25

Pollen a écrit:
Ce genre manque encore à ma collection. Et ce que je vois me donne envie de remédier à cette lacune... tongue

Donc si je comprends bien A. glumaceum est le plus conciliant ... Mais bigre, il semble être plutôt volumineux pour une petite rocaille (jusqu'à 2 m² Shocked !) et les fleurs pas toujours au rendez-vous ?

Auriez-vous quelques photos de celui-ci pour que je me rende bien compte ?

Merci par avance Wink
Mes Acantholimon glumaceum sont en pot, et cette année, je n’aurais pas de fleurs. En fait, je ne sais pas trop ce qu’ils leur manque pour obtenir de belles floraisons. Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Rien n’est évident. Rolling Eyes

Pour leurs dimensions, si culture en pleine terre, la touffe que je donnais pour occuper une surface d’environ 2 m² fait ou faisait partie de la rocaille de Cathy Portier. Une de mes pépiniéristes préférées. J’ai jeté un oeil sur son site et je n’ai pas reconnu la majeure partie de sa rocaille. Mad Mais cette taille est exceptionnelle, il faut quelques années de patience avant d’en posséder une pareille. Very Happy


J’ai aussi Acantholimon ulicinum ssp. ulicinum. originaire de l'Ouest de l'Anatolie à 1300m. d'altitude. Une seule hampe florale. Rolling Eyes Comme celui de Bio, celui ci se divise au niveau de son tronc, ce qui donne cet aspect moutonné, comme s’il y avait plusieurs coussinets côte à côte.


Pas évident de séparer ces 2 ssp., surtout qu’elles ne sont pas cultivées de la même manière. Alors, une fois de plus, je fais confiance aux collecteurs. Laughing
Acantholimon puberulum ssp. puberulum.des régions de Muradye et Caldiran, en Turquie, à 1750m. d'altitude.


Acantholimon puberulum ssp. longispicatum. d'Eregli, également en Turquie, 1800m.




En culture à l’extérieur, ces coussinets sont très denses.

A suivre Very Happy ….


Dernière édition par acantho le Ven 10 Juil 2009 - 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 2 Juil 2009 - 8:34

pour A. ulicinum, effectivement il a 2-3 fleurs dans un coin, mais c'est tout. Bon, on lui pardonne, mais quand je vois la dernière petite merveille que tu nous montres, je mesure toute la différence Rolling Eyes !
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mar 27 Juil 2010 - 23:40

Je n’ai pas pris beaucoup de photos de mes Acantholimon cette année. Embarassed …. Juste quelques unes au début du mois de juillet.
Mais avant cela, j’ai de bien mauvaises nouvelles au sujet d’ A. ulicinum ssp. ulicinum et d’ A. lycopodioides présentés sur ce topic. Le premier est mort de soif en automne 2009, le second est mort de noyade suite au printemps pourri de cette année. Ben oui, Rolling Eyes …. y a des saisons comme çà !
Cet automne, je les remplacerai par leurs petits frères qui attendent sagement dans une serre le moment de goûter l’ivresse du grand air. bounce

Je commence cette nouvelle série par Acantholimon litwinovii. (déjà présenté l’année dernière) Si je le remontre, c’est qu’en 1 an, il a plus que doublé de volume. Maintenant il fait 40 cm de diamètre, 25 cm de hauteur et des centaines de fleurs. Va falloir que je déplace bientôt un petit A. albertii qui se trouve à proximité.




Encore un qui a bien profité. Acantholimon hypochaerum. Aujourd’hui, il a un diamètre de 30 cm et fait 15 cm de hauteur. Il est en fin de floraison, mais Shocked … grosse surprise, …. non ! Colossale surprise, il fait des graines. cheers
De temps en temps, j’ai pris l’habitude de prélever des fleurs sèches et d’essayer d’en extraire la graine. Et c’est la première fois que je trouve quelques graines qui ont dépassé le stade de l’embryon. C’est extrêmement rare en culture en Europe et sous nos latitudes. J’espère qu’elles mûriront dans les prochaines semaines.




La prochaine image est trompeuse. Seul, l’Acantholimon situé au premier plan est en pleine terre. Les autres, au second plan, sont encore dans leur pot, ….. Mad et les racines ont joué les vagabondes. On verra çà de plus près cet automne, à leur transplantation.


Donc, … au premier plan, Acantholimon confertifolium. Un semis de 2007 dont les graines ont été récoltées dans le sud de l’Anatolie, à 1600 m d’altitude.

Au second plan, et de gauche à droite. En fleurs, Acantholimon caryophyllaceum natif de la région de Bayburt, en Turquie. Et cerise sur le gâteau après cette belle floraison, lui aussi, il porte des graines bien formées. bounce A côté, la touffe verte foncé est un Acantholimon trojanum. Il a également 3 ans mais n’a pas encore fait de fleurs. Le troisième est un Acantholimon kotchyi ssp. laxispicatum. Un semis de graines collectées dans la région d’Askale en Turquie, à 2100 m. d’altitude. Pas encore fleuri au début du mois, on peu quand même les deviner sur ce gros plan.


A. confertifolium sous un autre angle.


Le dernier pour aujourd’hui. Acantholimon hohenackeri. Un semis en 2001 de graines prélevées sur des plantes cultivées dans le Colorado. Même si ce n’est pas trop visible sur la photo, cette plante est dans un pot de terre cuite de 22 cm de diamètre. Elle a eu un peu soif ces derniers temps, et si elle s’en remet, je l’habillerai de pierres pour bien mettre en valeur son port tapissant. Wink



Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 28 Juil 2010 - 19:13

je suis stupéfait des floraisons que tu obtiens ! Chez moi mon vieux A. glumaceum continue à moutonner, mais floraison plus que parcimonieuse.

J'adore aussi l'aspect géométrique des hampes non fleuries de A. trojanum : c'est stupéfiant.

Mais j'vais quand même faire mon chieur : n'y a t'il pas un risque que les graines obtenues soient hybrides Question

En tout cas, ce post est somptueux : un immense merci à toi de nous le faire partager.
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 28 Juil 2010 - 23:59

Biodiversité a écrit:
n'y a t'il pas un risque que les graines obtenues soient hybrides Question
Ben si. Le risque est plus qu’énorme. Comme pour beaucoup d’autres genres, d’ailleurs, lorsque l’on collectionne les espèces.

Pour les floraisons, je ne sais pas trop ce qui conditionne une bonne ou une mauvaise. A age égal, j’ai des espèces plus florifères que d’autres. J’aimerai en savoir davantage, mais il n’y a presque pas de littérature (en français ou en anglais) sur les Acantholimon.

Ici, vu que les hivers sont froids et humides, je protège les cultures avec un film transparent de fin novembre jusqu’en mars. Pas d’arrosages. Sauf pour ceux cultivés en pot.
Ensuite, pour ceux cultivés en pleine terre, c’est mieux de les protéger individuellement des grosses pluies Laughing …. tout le reste de l’année. Ça me semble important pour les plantes se développant en coussinets. Le centre de la touffe est particulièrement sensible. Pour celles qui forment des tapis, comme A. glumaceum, alberti ou hohenackeri, cette protection est sûrement moins utile. Ces espèces m’ont l’air d’être bien plus tolérantes, mais cela conditionne peut être la floraison.

En attendant, il y en a un qui a bien fleuri ces derniers jours. C’est Acantholimon kotchyi ssp. laxispicatum présenté dans le post précédent. De petites fleurs d’un beau rose clair.




Sur la photo suivante, on voit le « cadavre » d’ Acantholimon lycopodioides et la culture sous cloche d’ Acantholimon caesareum. Il s’agit d’une forme dont les graines ont été collectées près de Ercies Dag, en Turquie, à 2000 m d’altitude. Pas une grosse floraison, mais c’est sa première fois…. Rolling Eyes

Sans la protection ….. c'est mieux. Wink

Lui aussi, il a souffert des pluies ce printemps.
Pour en revenir à A. lycopodioides, nul doute que si je l’avais chapeauté d’une cloche pendant ce printemps particulièrement pluvieux, il serait encore en vie aujourd’hui. Et comme en ce moment, il pleut souvent, … les cloches sont de sortie. Very Happy

Le prochain est Acantholimon albanicum. Et c’est un des très rares Acantholimon que geek …… que j’ai acheté.


La répartition des fleurs sur les tiges.

Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 29 Juil 2010 - 14:00

pas de chance pour la plante morte, tu avais quand même pris des précautions au niveau du substrat. C'est peut-être aussi la faute à pas de chance sur ce coup-là.

Pour en revenir à la systématique des Acantholimon, au vu de ton post, je pense que la répartition des fleurs (acaule sur le tapis, ou portées par une tige en zigzag etc.) doit être un élément important de la détermination non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 29 Juil 2010 - 19:04

Pour être franc, on trouve quand même des infos sur internet. (en anglais) Le problème, pour moi, c’est qu’elles sont éparpillées. Il me faudrait des heures et des heures de recherches et de traductions pour arriver à mes fins, Rolling Eyes …. et encore.

Biodiversité a écrit:
Pour en revenir à la systématique des Acantholimon, au vu de ton post, je pense que la répartition des fleurs (acaule sur le tapis, ou portées par une tige en zigzag etc.) doit être un élément important de la détermination non ?
Tout à fait !
Récemment, un travail de classification sur les Acantholimon a été effectué en Turquie.
Voici les caractères retenus pour cette classification. Laughing (sections, sous sections, espèces, synonymies …..)

Forme générale de la plante, coussinet, tapis…..
Différenciation au niveau des feuilles, (anciennes et nouvelles) dimensions, morphologie, courbure, enroulement, texture…
Différenciation au niveau des tiges, longueur, nb de nœuds et ratio,
Type de l’inflorescence, dimensions, nb de fleurs …
Différenciation au niveau des bractées, dimensions, texture, forme, couleur, nombre…
Différenciation au niveau du calice, dimensions, ratios, forme, texture….
Et …. couleur des pétales.

Y a de quoi s’amuser. Et il faut avoir une bonne vue. Wink

Et puis, …. il existe bien un travail sur la taxonomie des Acantholimon qui a été réalisé en France. Mais oui. bounce En français !

Il s’agit de la thèse que M. Mobayen a présentée à l’Université des Sciences de Montpellier en 1964, du temps où il y effectuait ses études. Il est ensuite retourné en Iran. Cette thèse s’intitule « Revision taxonomique du genre Acantholimon » Sur le Sudoc, elle apparaît avec le numéro 022130098.
Tous les Acantholimon connus à cette époque font partie de l’étude. D’ailleurs, il suffit de voir le nombre d’espèces où le nom de l’auteur est Mobayen pour se faire une idée.

J’ai dans l’idée (aussi) que cette thèse est archivée à la fac de Montpellier et qu’elle est libre d’accès. Dans le passé, j’ai déjà écrit et envoyé des mails à cette fac sans jamais avoir obtenu de réponses. Même pas un "circulez, y a rien à voir". Et du coup, j’ai laissé tombé. pale

Maintenant, si quelqu’un peut me mettre en relation avec une personne qui pourrait me permettre d’obtenir ce document, il n’aurait pas a faire à un ingrat. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 29 Juil 2010 - 23:42

Tu pourrais voir avec Aerangis qui est dans le coin et qui recherche des plantes pour son terrain cyclops
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Ven 30 Juil 2010 - 9:17

Çà! C’est une bonne idée. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
LA SAUVAGINE

avatar

Nombre de messages : 279
Localisation : Flandre
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mar 17 Aoû 2010 - 19:40

Ah passion, quand tu nous tiens,
que ne nous fais tu pas faire?
ces coussinets sont magnifiques,
mais que de patience,
ne serait ce que pour leur offrir ces beaux enrochements.
Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
http://jardindelasauvagine.blogspot.com
moricais

avatar

Nombre de messages : 749
Age : 56
Localisation : Fay de Bretagne (44)
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Mer 18 Aoû 2010 - 22:29

Si ces liens peuvent te servir ....
http://www.idosi.org/abr/1%283-4%29/2.pdf
http://www.sid.ir/en/VEWSSID/J_pdf/105320062401.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://gardenbreizh.org/photos/moricais/album-5714.html
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Lun 23 Aoû 2010 - 23:18

Merci de ton aide, Moricais, Very Happy je connais effectivement ces textes. Ils sont à portée de clic sur mon disque dur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
acantho



Nombre de messages : 3652
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 7 Avr 2011 - 1:07

J’en parlais dans un de mes message précédent. Certains de mes Acantholimon ont produit des graines viables. bounce Chose extrêmement rare dès lors qu’on les cultive sous nos latitudes.

Tout aussi rare, surtout en Lorraine, j’ai pu constater des germinations spontanées au pied de certains, à savoir les Acantholimon caryophyllaceum, hohenackeri, hypochaerum et trojanum. A première vue, il y en a une bonne trentaine, cheers … pour le moment. A noter qu’au jardin botanique de Besançon, cela avait été observé avec Acantholimon acerosum.

En voici quelques unes au pied d’un A. hohenackeri.



Il n’y a pas de doutes, ce sont bien des Acantholimon. Des hybrides, sans doute, mais j’ai hâte de les voir grandir et fleurir. Pour ceux là, rendez vous dans 2 ou 3 ans. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10651
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   Jeu 7 Avr 2011 - 19:37

une preuve du réchauffement climatique ou seulement d'excellentes conditions de culture Very Happy ?
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on parlait d’Acantho …..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on parlait d’Acantho …..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et si on parlait d’Acantho …..
» Paulie, le perroquet qui parlait trop (film)
» D'autres miniatures ....
» Saxifrages.... le retour.
» Et si on parlait cuisine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les vivaces :: Les plantes de rocaille-
Sauter vers: