plantes-passion

La communauté des francophones passionnés de plantes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partenaires

Partagez | 
 

 Betula pendula - Bouleau

Aller en bas 
AuteurMessage
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 59
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Betula pendula - Bouleau   Jeu 13 Nov 2008 - 15:28

Qui ne connait pas cet arbre moyen à écorce blanc vif, au port léger, gracieux et élégant ? Il fait partie des arbres que nous reconnaissons au premier regard.

Très rustique, il est essentiellement forestier et forme de grands peuplements à l'est et au nord de l'Europe. Dans le très grand Nord, il cesse la place à son frère, le bouleau pubescent, dont le tronc blanc illumine la nuit boréale et les sombres forêts d'Epiceas mais, très résistant au froid lui aussi, il est familier des montagnes où il grimpe jusqu'à la limite des forêts.

Il s'accommode de tout type de sol et est répandu partout en Europe, sauf dans la frange méditerranéenne où il n'apparaît qu'en altitude.
Lorsqu'il est entouré de concurrent, il adopte un port horizontal afin de mieux capter la lumière mais lorsqu'il croît en isolé, ses branches pendent délicatement comme un saule pleureur :




C'est un pionnier. Il est parmi les premiers arbres, avec les Trembles, les Saules et les Aulnes, à s'implanter sur les paturages abandonnés, les éboulis de rochers ou les lieux ravagés par une tempête ou un incendie.

Les bouleaux sont des plantes monoïques qui portent les deux sexes sur le même pied.
Les chatons femelles, petits et verts, sont d'abord dressés au début du printemps alors que les longs chatons mâles pendent, bourrés de pollen. Une fois la fécondation réalisée, à l'aide du vent, les chatons femelles pendent à leur tout, bruns, remplis d'innombrables petites graines ailées.
Précoce, le bouleau fructifie dès l'âge de dix ans. Bizarrement, le nôtre ne s'est jamais semé dans le jardin mais les longs chatons sont une réserve de nourriture formidable pour les mésanges qui tous les hivers, en petites trapézistes accomplies, les picorent la tête en bas.

Sous son apparence fragile, l'écorce est d'une dureté à toutes épreuves.
L'écorce des jeunes est d'un beige cuivrée. Elle devient blanche par la suite et se détache en lanières horizontales. Avec l'âge, l'écorce se fissure et se noircit à partir du pied




Alors que les branches les plus jeunes sont d'un blanc immaculé et argenté :




Dans les régions froides, pauvres en espèces ligneuses, l'écorce a été utilisée pour couvrir les toits des maison, les paniers, les cordes, les manches à outils, les meubles, les skis, les cercles ds tonneaux, les sabots, et bien sur comme bois de chauffage. Elle a aussi été utilisée comme papier dans les pays nordiques à l'instar du palmier ou du papyrus dans les pays chauds.
Et sa sève a servi à préparer un sirop qui remplaçait le sucre.

Pour conclure, savez-vous, amis jardiniers, que dans le calendrier celtique, le mois du bouleau allait du 23 décembre au 21 janvier ? Pour nos ancêtres, il représentait la lumière pendant la période la plus sombre de l'année et l'espoir du renouveau cyclique sunny


.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
Biodiversité
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 10810
Localisation : Près de Grenoble
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Jeu 13 Nov 2008 - 19:03

très intéressant cheers

Une question : monoïque est-il forcément synonyme de gitonogame = pollinisation d'une fleur par une autre de la même plante ? Parce qu'on doit pouvoir être monoïque et allogame je pense, donc nécessiter une autre plante génétiquement différente pour obtenir des graines !
Revenir en haut Aller en bas
http://plantes-passion.forumactif.fr
zephirine



Nombre de messages : 1757
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Jeu 13 Nov 2008 - 19:54

sylvaine a écrit:
.........et bien sur comme bois de chauffage
Bien sûr, Sylvaine!
Qui ne connait le chant joyeux des bûcherons norvégiens de retour de leur boulinière?
"Aïe Hi, Aïe Ho
On rentre du bouleau...
Wou wou wou wou,
Wou wou wou wou!"

lol!
Non, sérieux, très joli portrait, jeune fille!
Je les aime beaucoup pour leur légèreté, les bouleaux frissonnants....à condition qu'aucun bachibouzouk anthropopithèque quidam ne s'avise de les étêter!
Ô le spectacle lamentable d'un bouleau décapité! J'ai failli pleurer la première fois que j'ai vu faire ça par un voisin que je préfère ne pas qualifier, ça vaut mieux!
Détruire ainsi la grâce de ce port doux et gracieux, un vrai massacre!!!
J'ai planté l'an dernier Betula jacquemontii 'Long Trunk', juste pour le plaisir de retrouver cette nonchalance frémissante...
Mais le bouleau ne vit pas très vieux, parait-il, sauf dans les pays du Nord...
Zeph
Revenir en haut Aller en bas
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 59
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Jeu 13 Nov 2008 - 21:50

Il paraît mais le notre arrive gaillardement à ses 60 ans et est en parfaite santé. Il y a peut-être une raison :

Il y a vingt ans, un soir d'automne, mon Papa s'est arrêté devant lui et m'a dit : Il n'a pas l'air bien portant".
Nous l'avons examiné sous toutes les coutures et nous avons découvert que son pied était complétement creux. Nous en avons conclu que ses jours étaient comptés...
L'été suivant, une racine des millepertuis qui bordent le bassin est passée de l'autre côté. Grosse fuite. Nous étions en vacances, le bassin se vidait de moitié tous les jours et, au bout de quinze jours, mes parents nous ont appelés pour nous expliquer la situation.
Il faisait très chaud en ce mois d'août et pour rentrer, nous avons traversé toute la France et longé des champs, des prés, des bords de routes où tout était jauni et calciné par le soleil et la sécheresse.
Tout, sauf notre pelouse qui était d'un vert insolent en ces temps de canicule et le bouleau a étendu ses racines jusqu'à cette piscine, elles ont grossi, forci et l'une d'elle est devenu aussi grosse que le tronc.
La base de son tronc est toujours creuse mais grâce à ces racines, il a repris vigueur, a grandi, forci... et a gagné encore 50 ans de vie Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 59
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Jeu 13 Nov 2008 - 22:07

Biodiversité a écrit:


Une question : monoïque est-il forcément synonyme de gitonogame = pollinisation d'une fleur par une autre de la même plante ? Parce qu'on doit pouvoir être monoïque et allogame je pense, donc nécessiter une autre plante génétiquement différente pour obtenir des graines !


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mono%C3%AFque

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
zephirine



Nombre de messages : 1757
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Ven 14 Nov 2008 - 5:49

Jolie histoire de survie, Sylvaine!
Les bouleaux ont la réputation d'avoir un tissu racinaire dense et superficiel qui "pompe" toute l'eau du voisinage et rend difficile l'installation d'autres plantes à leur pied. Est-ce le cas, chez toi?
Parce qu'en ce qui me concerne, il peut pomper tant qu'il veut, ça n'en sera que plus apprécié dans mon terrain mal drainé!
(D'ailleurs, pour faire comme le tien, il lui faudrait une belle grosse racine de plus de 30 m de long pour aller jusqu'à l'étang!!)
Surtout là où je l'ai planté: c'est un endroit où se trouvaient, à mon arrivée il y a 3 ans, 2 énormes cèdres de l'atlas qu'il a hélas fallu arracher car ils étaient devenus dangereux (ramure sur 1/3 de la circonférence seulement, et dans ce pays de vent, ils étaient susceptibles de casser à la première tempête...). Sad
.

Du coup, en creusant pour extirper le maximum de racines, je pense que le tracto a creusé une "poche" dans la couche de marne sous-jacente.
.

Bien sûr, le trou a été rebouché, mais je pense que l'eau s'accumule dans cette poche et a encore plus de mal à s'évacuer à cet endroit. Un gros if n'y a d'ailleurs pas survécu. A moins que ce ne soit à cause du pourrissement de ce qui reste des racines des cèdres, malgré tous les efforts faits pour en évacuer le plus possible?
Du coup, renseignement pris, j'y ai installé 2 arbres que l'on m'a dit pouvoir supporter les terrains particulièrement mal drainés:
- un Sequoia sempervirens 'Adpressa' (pas le géant! celui-ci ne monte théoriquement qu'à 8 ou 10 m), qui aime parait-il avoir les racines dans l'eau...
- et le fameux Betula jacquemontii 'Long Trunk'.
Tous deux se portent bien jusqu'ici, mais c'est encore trop récent pour que je sois tranquille... No

Alors raconte-moi: comment se portent les voisins de ton vieux bouleau à jambe de bois? Et qui sont-ils?
Ca pourrait m'aider... sunny
Zeph
Revenir en haut Aller en bas
sylvaine
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6064
Age : 59
Localisation : SEVRES (92)
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Ven 14 Nov 2008 - 9:34

"Raconte-moi"...

Je l'adore, il est gracieux, ses branches retombantes au feuillage léger forment une sorte d'arcade au dessus de la pelouse et du bassin et donnent à cette partie du jardin un air romantique.
Ca, c'est pour " le dessus".
Dans ma description, j'ai omis volontairement de parler "du dessous" parce que là, ça se gâte!!!

Il a des racines supercielles et tapisse tout le massif sous sa couronne d'un tapis dense et presque impénétrable de grosses racines, petites racines et radicelles au ras du sol et sur un bon mètre de profondeur.
Il est impossible de retourner la terre, de creuser un trou avec une fourche, et même avec la pelle, c'est difficile. Il y a des coins tellement bourré de racines que je ne peux y mettre que des bulbes ou des mini-mottes d'impatients ( je ne peux même pas y caser une motte normale!).
Et puis, il est gourmand, le lascar! Au printemps et en été, il pompe tout et toutes les feuilles tombées en automne et transformées en humus sont pour lui, rien que pour lui geek



Qu'est ce qui pousse ?

D'abord un vieux, très vieux forsythia qui était là avant et dont les racines, je pense, descendent plus bas. En tout cas, il n'a pas l'air géné par cette concurrence.

- Entre le forsythia et le bouleau,dans la partie ombragée j'ai mis des fougères polypodes, des Sceaux de Salomon, Cyclamen hederifolium et des aspérules qui tapissent le pied du bouleau.

- Sous le bouleau, l'ombre est très légère et cette partie du massif est ensoleillé du lever du soleil jusqu'à 14 h et très sèche en été. Alors, j'y ai mis des Iris, des Oeillets, les Euphorbes 'Silver Swann', des plantes de terre sèche et pauvre qui ne sont pas génées par les racines et s'y plaisent.

- En bordure, il y a des fougères mâles, des lys martagon et pyrenaicum, des Digitales lutea des heuchères que je viens de déplacer parce qu'elles ne s'y plaisaient pas.

Et pour finir, une énorme Acanthe tapisse son pied. Elle s'est installée là toute seule et pousse contre la très grosse racine qu'elle cache. De quoi se nourrit-elle ? Mystère mais elle drageonne beaucoup et je lui livre une guerre sans merci, entre les racines du bouleau qu'elle contourne pour resortir au milieu des iris ou des oeillets.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://sylvaine92.over-blog.com/
Babydole123



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/08/2009

MessageSujet: Merci   Jeu 27 Aoû 2009 - 10:48

Vraiment bien!


Merci, c'est justement ce que je cherchais


Merci beaucoup




taux pret automobile comparatif credit auto voiture simulationUne simulation credit auto instannee et facile ici si vous avez une voituretaux pret automobile comparatif credit auto voiture simulation
Revenir en haut Aller en bas
Pollen



Nombre de messages : 411
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   Sam 29 Aoû 2009 - 23:44

Tout, tout, tout, je sais maintenant tout sur le bouleau ! Merci les filles Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Betula pendula - Bouleau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Betula pendula - Bouleau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Betula pendula 'Royal Frost'
» Betula pendula - Bouleau
» Betula costata : Bouleau
» Extraire la sève d'un bouleau.
» Quelques un de mes semis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plantes-passion :: Les plantes d'extérieur :: Les arbres & arbustes-
Sauter vers: